Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards


Ce lundi, les finalistes des écoles sécondaires ont commencé l’Examen d’Etat donnant accès à l’enseignement universitaire. Dans certains centres, des policiers y sont déployés pour sécurier l’examen.



Par: Isanganiro , lundi 3 août 2015  à 17 : 04 : 17
a

C’est l’un des centres de passation de l’Examen d’Etat, examen qui donne accès aux lauréats des humanités générales et techniques à l’enseignement supérieur. Un centre situé dans le quartier Nyakabiga de la commune Mukaza en Mairie de Bujumbura.

Sur ce centre, 10 lycées s’y sont rencontrés à savoir : Le Lycée Scheppers de Nyakabiga , Lycée Etoile de l’Espoir , Lycée Bwiza , E.T.G Mutumba ,Lycée Buhonga, Lycée communal Gishingano, Lycée communal Kirombwe , Lycée communal Muhuta , Lycée communal Mutumba ,Lycée communal Nyambuye.

Comme nous l’a précisé NTANDIKIYE Déo, Directeur de ce centre, 668 élèves étaient attendus pour passer l’examen d’Etat, 622 se sont présentés, 46 élèves se sont absentés. Interrogé sur le pourquoi de l’absence des 46, il a indiqué que ces absences sont justifiées par des maladies ou des élèves qui ont fui pour cause d’insécurité.

A 7h 30, l’appel avait déjà débuté et l’examen a commencé à 9h 30.

L’Examen d’Etat va durer quatre jours, il se termine jeudi de cette semaine. Rappelons que cet examen a dû être reporté de deux semaines car la première période a coïncidé avec le processus électoral.

Le concours national de rattrapage va également être organisé ce 6 août 2015 comme l’a précisé le président de la commission chargée de préparer le concours national qui donne accès à l’enseignement secondaire.

Ailleurs dans le pays, plusieurs écoles ont égalkement été rassemblées. A Gitega, au centre de passation du Lycée Musinzira a accueilli 9 écoles à savoir le lycée Musinzira, ECOSO, lycée communal Mubuga, collège La Merveille, lycée communal Gishubi, collège La paix de Mwumba, lycée communal Buraza, lycée communal Gihamagara et le lycée communal urbain de Gitega. Selon le président dudit centre, ils enregistrent un d’au moins 2 heures à cause de l’appel et l’installation des candidats. L’examen a alors commence 11h10 au lieu de 9h30. A ce centre même, 2 cas de tricherie ont été enregistrés.

Au centre de passation situé à l’école paramédicale de Gitega, on y a rassemblé 11 écoles entre autre : École Paramédical de Gitega, École Grenier du savoir, ETM Giheta, lycée Bukirasazi, lycée Magarama, Lycée communal Bugendana, lycée communal Bukirasazi,lycée communal Murayi, lycée communal Mutoyi et le lycée technique new génération.

Le président de ce centre nous a appris qu’au lieu de commencer à 9h30, ils ont commencé à 13h car l’appel et l’installation des candidats à pris beaucoup de temps. Au lycée Musinzira, sur 605 candidats attendus 588 ont répondu présent au moment où à l’école paramédical, on a enregistré 14 absents sur 604 candidats. Signalons que seuls les lycées publics de la ville de Gitega ont abrité cet examen d’État qui va durer 4 jours et partout aux centres de passation, il y avait des policiers pour assurer la sécurité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

389 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 14 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 7 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 3 %)

Le directeur de l’Hôpital de Rumonge accusé de mauvaise gestion du personnel ,(popularité : 3 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 3 %)

SOS : Plus de 40 millions à payer à l’hôpital pour libérer un enfant victime d’un incendie,(popularité : 3 %)

Bujumbura : La liste des Bashingantahe s’allonge,(popularité : 3 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 3 %)

Un nouveau code des assurances au Burundi,(popularité : 3 %)

UB : Les étudiants devraient juger ,(popularité : 3 %)