Mbonimpa attaqué et blessé




Par: Isanganiro , lundi 3 août 2015  à 19 : 13 : 48
a

Alors qu’une rumeur circulait depuis le matin qu’il serait mort, Pierre-Claver Mbonimpa, président de l’Association pour la Promotion des Droits Humains et des Prisonniers, APRODH, vient d’être attaqué et a été grièvement blessé.

L’incident vient de se passer ce soir. Le leader de la société civile rentrait chez lui et venait de traverser Kukanga à Kinama lorsque une personne sur moto a tiré sur lui vers 18h15. Il est hospitalisé dans un hôpital à Bujumbura.

Il a été blessé sur la joue et sur la poitrine beaucoup de sang coule, mais les médecins disent qu’il peut être sauvé.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2401 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par emile   ce  lundi 3 août 2015   à 20 : 49 : 20

Au cours d’une réunion de la jeunesse qu’il a tenue au camp militaire de Gako dans la localité de Bugesera non loin de la frontière Rwando-Burundaise, le chef du gouvernement rwandais Paul Kagame, vient de revendiquer les attaques à la requête dans la ville de Bujumbura et des attaques militaires perpétrées par les assaillants dans les localités de Rukambasi et de Kayanza. A cette même occasion, il a promis son soutien militaire au Conseil National de Transition qui vient d’être mis sur pied à Addis Abeba et sa plaidoirie auprès de la communauté internationale. Cette manœuvre de provocation et de déstabilisation d’un état souverain et indépendant par le gouvernement rwandais est un acte de terrorisme à combattre par tous les moyens. Il revient à l’EAC de se pencher sur la question de l’ingérence du Rwanda dans les conflits purement Burundi-burundais.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 35 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 7 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 5 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 3 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 3 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 2 %)

Le Burundi déclare une épidémie de Paludisme,(popularité : 2 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 2 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 2 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 2 %)