Déclaration du Secrétaire Général de l’ONU sur le Burundi


Le Secrétaire général note avec une grande inquiétude la détérioration continue de la situation sécuritaire au Burundi après une période électorale marquée par la violence et la violation des droits de l’homme, y compris le droit à la vie.



Par: Isanganiro , mardi 4 août 2015  à 06 : 49 : 45
a

Dans ce contexte, le Secrétaire général condamne fermement l’assassinat du général Adolphe Nshimirimana, le 2 août. Il salue l’appel au calme lancé à la nation par le Président Nkurunziza ainsi que celui appelant les autorités compétentes à faire au plus vite la lumière sur cet acte de violence afin de traduire les auteurs en justice. Il appelle également les autorités burundaises à traiter avec diligence les enquêtes sur d’autres assassinats politiques récents.

Le Secrétaire général renouvelle son appel à tous les Burundais pour qu’ils reprennent un dialogue inclusif sans délai afin de régler pacifiquement leurs différends sous la facilitation du Président Museveni, tel que recommandé par la Communauté des États de l’Afrique de l’Est.

Le Secrétaire général reste déterminé à appuyer les efforts de consolidation de la paix et de prévention des conflits au Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

645 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 9 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 5 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Le responsable de la police présidentielle limogé trois mois après sa nomination,(popularité : 3 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 2 %)

Un silence complice sur les défis de la gouvernance ,(popularité : 2 %)

Un projet de loi sur la presse décrié par plus d’un,(popularité : 2 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 2 %)

Le lac Tanganyika sert de cimetière : pourquoi ce silence assourdissant ?,(popularité : 2 %)

Quelle est la racine du mal pour l’Uprona ?,(popularité : 2 %)