Déclaration du Secrétaire Général de l’ONU sur le Burundi


Le Secrétaire général note avec une grande inquiétude la détérioration continue de la situation sécuritaire au Burundi après une période électorale marquée par la violence et la violation des droits de l’homme, y compris le droit à la vie.



Par: Isanganiro , mardi 4 août 2015  à 06 : 49 : 45
a

Dans ce contexte, le Secrétaire général condamne fermement l’assassinat du général Adolphe Nshimirimana, le 2 août. Il salue l’appel au calme lancé à la nation par le Président Nkurunziza ainsi que celui appelant les autorités compétentes à faire au plus vite la lumière sur cet acte de violence afin de traduire les auteurs en justice. Il appelle également les autorités burundaises à traiter avec diligence les enquêtes sur d’autres assassinats politiques récents.

Le Secrétaire général renouvelle son appel à tous les Burundais pour qu’ils reprennent un dialogue inclusif sans délai afin de régler pacifiquement leurs différends sous la facilitation du Président Museveni, tel que recommandé par la Communauté des États de l’Afrique de l’Est.

Le Secrétaire général reste déterminé à appuyer les efforts de consolidation de la paix et de prévention des conflits au Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

664 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Le budget des élections de 2020 reste en secret



a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation





Les plus populaires
Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques" ,(popularité : 28 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 5 %)

Le CNARED dit non au dialogue interne, mais oui à la négociation,(popularité : 5 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 5 %)

Le Conseil des Evêques Catholiques du Burundi appelle encore une fois au dialogue inclusif ,(popularité : 4 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 4 %)

3ème mandat : L’archevêque de Gitega conteste en usant de rhétorique ,(popularité : 4 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 4 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 4 %)

Vers la restriction des libertés publiques ,(popularité : 4 %)