Deux personnnes tuées à Bubanza


Une femme d’à peu près 30 ans habitant la colline Buringa en commune Gihanga de la province Bubanza a été sauvagement tuée par des malfaiteurs non encore identifiés, c’était ce dimanche soir. Cette femme est la 2è victime tuée décapitée dans un délai de deux semaines seulement sur cette colline. En commune Mpanda, une grenade a fait un mort et deux blessés au cours de la nuit de dimanche à lundi.



Par: Isanganiro , lundi 3 août 2015  à 22 : 16 : 33
a

Apolline Hakizimana, mère de quatre enfants et âgée d’une trentaine d’années a été décapitée ce dimanche soir dans son champ alors qu’elle s’y était rendue pour chercher des légumes. Selon les membres de sa famille, elle avait quitté la maison vers midi, disant qu’elle allait au champ pour chercher des légumes. Alors que son mari n’était pas à la maison, ils ont attendu son retour mais en vain jusque tard dans la soirée.

Sa famille, aidée par les voisins ont commencé à chercher jusqu’au lieu du drame. Ils ont amèrement constaté que la victime avait été sauvagement assassinée, la tête détachée du reste de son corps. Elle avait également été amputée de certaines parties du corps comme la langue et autres.

Ses bourreaux n’ont pas été identifiés et les témoins sur place à Buringa ajoutent que certains signes trouvés sur son corps montrent qu’elle aurait été violée avant d’être tuée.

Apolline Hakizimana est la deuxième victime tuée décapitée dans un délai de deux semaines seulement sur cette colline.

L’autre victime est un homme qui répond au nom d’Emmanuel tué à coups de machettes, il y a deux semaines. Son corps a été retrouvé le lendemain allongé dans une brousse tout près de la route qui mène vers le Lycée communal de Buringa.

Les habitants de cette localité frontalière à la réserve naturelle de la Rukoko déplorent que la colline de Buringa reste la cible des attaques.

A côté de ces assassinats, il y a trois jours, un groupe d’hommes armés de fusils ont pillé le marché de Buringa et ont kidnappé deux personnes qui les ont aidés à transporter le butin et qui restent sans nouvelle jusqu’aujourd’hui.

Autre lieu, autre drame. Albert Bapfumukeko de la colline Nyarurambi de la commune Mpanda également été tué au cours de cette nuit de dimanche à lundi. Sa femme et leur enfant de deux ans ont été grièvement blessés, c’était à 2h du matin.

Au moment où Bapfumukeko et sa femme endormis ont constaté que leur maison était en train de bruler, ils ont crié au secours et tout d’un coup quelqu’un a défoncé la fenêtre et a lancé dans la chambre une grenade qui a tué du coup Albert Bapfumukeko. Huit suspects, y compris leur voisin, ont été arrêtés ce lundi matin par la police pour des enquêtes.

La maison de Bapfumukeko a été complètement brulée avec tout ce qui s’y trouvait.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

626 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : Une attaque armée coûte la vie d’une personne



a

Mutimbuzi : Deux policiers tués par un inconnu ce mardi



a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule





Les plus populaires
Gihanga : Une attaque armée coûte la vie d’une personne ,(popularité : 50 %)

6 bandits armés abattus au centre-ville Bujumbura,(popularité : 11 %)

Burundi : Une amande difficile à qualifier,(popularité : 10 %)

Karusi : Un pasteur rwandais arrêté par les services secrets,(popularité : 10 %)

Insécurité à Bujumbura, trafic paralysé à Bubanza et Cibitoke ,(popularité : 9 %)

Deputé de l’EALA assassinée au Burundi,(popularité : 9 %)

Muyinga/sécurité : Trente fusils de type karashinikov saisis à Giteranyi ,(popularité : 9 %)

Bujumbura-IWACU : Une semaine en homage au journaliste Jean Bigirimana,(popularité : 9 %)

Des armes découvertes chez des jeunes du parti au pouvoir à Mutakura,(popularité : 9 %)

Le Chef d’état-major échappe à une tentative d’assassinat,(popularité : 8 %)