Recrudescence de la violence dans la capitale Bujumbura


Les événements s’accélèrent à Bujumbura. après l’assassinat du Général Adolphe Nshimirimana, Pierre-Claver Mbonimpa a été attaqué ce lundi soir. Bujumbura a par après connu une nuit cauchemardesque.



Par: Isanganiro , mardi 4 août 2015  à 11 : 05 : 26
a

La nuit de lundi à mardi a été émaillée de tirs à l’arme automatique surtout dans les quartiers contestataires de la 3ème candidature de Pierre Nkurunziza. Deux véhicules dont un qui serait du service national des renseignements ont pris feu. Un Bagaj a aussi pris feu à Mutakura au nord de la capitale Bujumbura.

A Musaga ce sont des balles qui ont été aspergées dans toutes les entrées. A partir de l’entrée de la prison centrale, des balles ont été tirées par des inconnus à l’intérieur du quartier. D’autres tirs à l’arme automatique ont été tirés dans le même quartier à partir de la 12ème avenue. D’autres provenaient de la 1ère avenue de Musaga. Les tirs ont duré plus d’une heure à partir d’une heure vingt minutes. Une voiture qui appartiendrait au Service National des Renseignements a été brulé pendant la matinée de ce mardi à la 13ème avenue.

A Mutakura et Cibitoke , les tirs ont aussi retenti presque à la même heure. Le bilan des dégâts n’est pas encore connu. Nous avons la mort d’un habitant de cette commune, d’un véhicule brulé et d’un bagaj brulé dans la matinée.

Cette recrudescence de la violence a été émaillée d’arrestation. A Kanyosha , un militaire ancien chauffeur de l’ex ministre de la défense nationale Pontien Gaciyubwenge a échappé à l’arrestation. Les agents du SNR se sont rendus chez lui pour l’arrêter. Il a fui car au même instant il était allé entendre la messe.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1167 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 93 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 9 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 8 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 7 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 6 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 5 %)

Musaga : la tension monte !,(popularité : 4 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 3 %)

Bujumbura secoué par des grenades ce matin, un mort et une trentaine de blessés,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)