Sante : P.C MBONIMPA autorisé à se faire soigner à l’étranger


Le président de l’APRODH a été victime d’un attentat contre sa personne ce lundi soir. Depuis, il sollicite aller se faire soigner à l’étranger mais l’autorisation tardait à être délivrée. Finalement, elle vient de lui être accordée.



Par: Isanganiro , mercredi 5 août 2015  à 19 : 05 : 28
a

Le Procureur Général de la République vient d’autoriser l’évacuation de Pierre Claver Mbonimpa à l’extérieur du Burundi. C’est le contenu d’un arrêt du procureur du parquet de la République en mairie de Bujumbura, Arcade Nimubona, répondant à la lettre lui adressée par les avocats Lambert Nsabimana et Fabien Segatwa du 05 août, qui sollicitait l’autorisation pour Pierre-Claver Mbonimpa de se faire soigner à l’étranger.

Selon Zygène MBONIMPA, sa fille, le médecin a prescrit à son père un examen qui peut uniquement être réalisé à l’hôpital de Karuzi mais, pour une raison de sécurité, Pierre Claver MBONIMPA a refusé d’y être transféré.

L’alternative d’aller se faire soigner à l’étranger s’était heurtée à sa situation judiciaire. Il ne pouvait pas franchir les frontières du pays. Depuis le mois de septembre l’an dernier, il est en liberté provisoire suite à son dossier judiciaire en rapport avec des milices burundais qui auraient opéré en 2014 sur le sol congolais. Il était accusé d’attentat à la sureté de l’état.

Un de ses avocats, Maitre Fabien SEGATWA, disait que le processus de demande d’évacuation à l’étranger de Pierre Claver MBONIMPA se poursuivait. Il indique que dans la matinée, il avait déposé au bureau du procureur de la république en mairie de Bujumbura une expertise médicale et une lettre officielle de demande d’évacuation du président de l’APRODH.

Bien qu’Arcade NIMUBONA ne fût pas dans son bureau dans la matinée, Maitre Fabien SEGATWA gardait espoir que la réponse serait favorable.

Pierre Claver MBONIMPA, ce militant des droits de l’homme a été blessé par balles à la figure ce lundi dans un attentat contre sa personne à Kinama dans la capitale Bujumbura. Ces dernier jours il est connu de s’être battu farouchement contre le troisième mandat de Pierre NKURUNZIZA.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

558 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques





Les plus populaires
Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 32 %)

Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 6 %)

Malversations à la RTNB, le Syndicat SYRT dénonce un détournement d’1.5 milliards chaque année,(popularité : 5 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 4 %)

Murwi : Un bébé abandonné par ses parents ; l’administration crie au secours !! ,(popularité : 3 %)

La corruption c’est aussi dans nos hôpitaux, constat du 2ème vice Président ,(popularité : 3 %)

Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 3 %)

Imaginez avoir des petits-enfants qui ne sont pas capables de parler votre langue,(popularité : 3 %)

L’instauration d’une taxe intermediaire de 10% décriée par les groupes sociaux,(popularité : 3 %)

Le Focode élève la voix en faveur des Pasteurs ,(popularité : 3 %)