Elections : Les collinaires prévues le 24 août


L’élection des membres des conseils de colline et de quartier vient clôturer le processus électoral controversé. L’opposition radicale a boycottée les élections communales, les législatives et les présidentielles.



Par: Isanganiro , vendredi 7 août 2015  à 09 : 38 : 53
a

« Les préparatifs sont sans faille, dès la semaine prochaine nous allons commencer à acheminer le matériel à l’intérieur du pays », annonce le Porte-parole de la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI).

Prospère NTAHORWAMIYE dit que c’est le système de vote à bulletin unique qui est retenu. Chaque bulletin de vote présente 3 places dans lesquelles les électeurs vont écrire les noms des candidats pour lesquels ils votent. Chaque électeur a la permission d’écrire 3 noms.

Le scrutin du 24 août 015 diffère des quatre autres élections déjà réalisées (les communales, les législatives, les sénatoriales et les présidentielles). Plus question de candidats des partis politiques ou de tout autre formation politique, chaque candidat se fera voter à titre indépendant.

Selon le porte-parole de la CENI, le candidat qui recueille le plus de voix devient le chef de colline ou de quartier, le deuxième devient son suppléant, et le troisième, le quatrième et le cinquième deviennent des membres du conseil de colline ou de quartier. Chaque conseil compte 5 membres.

Un des chefs de quartier de la ville de Gitega dit, sous anonymat, que l’élection des conseillers collinaires est la seule qui soit démocratique. Il explique que les conseillers sont élus directement par la population alors que dans d’autres élections, la population élit ceux qui ont été déjà choisis par les autres (les listes bloquées). Il souhaite que dans l’avenir ce soit la population qui élise ses représentants à tous les échelons de la représentation, car estime-t-il, c’est ça la démocratie.

Le scrutin prévu le 24 août n’a pas encore suscité des réactions. Les précédents ont tous été sujet de contestations car jugées non inclusifs et transparents par l’opposition, une partie de la société civile et l’ensemble de la communauté internationale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

179 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 9 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 5 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 4 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 4 %)

Le Parlement belge inquièt de l’environnement politique burundaise ,(popularité : 4 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 4 %)

Les manifestations changent de forme à Musaga,(popularité : 3 %)

Une majorité de burundais soutiennent la limitation des mandats présidentiels à 2 ,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 3 %)