BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation


Le Centre Humura est opérationnel li y a ans et prend en charge les victimes de violences basées sur le genre depuis le début de l’année 2015.



Par: Isanganiro , vendredi 7 août 2015  à 14 : 01 : 32
a

Le Centre Humura est un centre de prise en charge intégré basé au chef-lieu de la Province Gitega.

Le centre Humura a trois services à savoir : le service médical ; le service psychosocial et le service judiciaire selon sa coordinatrice.

Sylvie NZEYIMANA explique que depuis le début de l’année 2015 ; le Centre Humura a déjà accueilli jusqu’à la fin du mois de juin 600 victimes de violences basées sur le genre.

Dans cette période des élections les chiffres des victimes de violences basées sur le genre sont restés les mêmes qu’avant souligne Sylvie NZEYIMANA.

Les auteurs de ces violences basées sur le genre sont arrêtés et punis poursuit la coordinatrice dudit centre ; qui lance un appel aux victimes de violences basées sur le genre qui ont peur des représailles de la part des auteurs à vaincre cette peur et saisir le Centre Humura.

A noter que même si le centre Humura est basé à Gitega ; il couvre tout le territoire national.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

4104 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
Deux corps enterrés et non décomposes après plus de trois mois,(popularité : 13 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 12 %)

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 10 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 10 %)

Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 6 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 6 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 6 %)

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 6 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 6 %)

Rumonge : Travaux communautaires ou activités du CNDD-FDD ?,(popularité : 6 %)