Fouille à Gitega : aucune arme saisie




Par: Isanganiro , mercredi 12 août 2015  à 14 : 10 : 09
a

Depuis 3h du matin de ce mercredi, le quartier Rango était cerné par un effectif important de policiers. Vers 6h du matin, les habitants de ce quartier s’étonnaient de constater que personne ne pouvait sortir de sa maison sans être fouillé.

Ces habitants s’indignent de cette opération qui, selon eux, n’en est pas une dans ce quartier. Ils disent que c’est parce que ce quartier est majoritairement habité par des membres de l’opposition.

Aucune arme n’a été trouvée, sauf un imperméable militaire et des cartouches de pistoletdans saisis la maison d’une veuve.

Le commissaire provincial de la police à Gitega accompagné du conseiller du gouverneur et du chef de quartier ainsi que d’un OPJ ont interrogé la femme qui a par après été amenée par la documentation.

L’accès à l’intérieur de la parcelle nous a été refusé par le commissaire, mais selon le commissaire provincial, 24 cartouches de pistolet et 26 cartouches de fusil de type kalachnikov ainsi qu’un imperméable de la police y ont été saisis. Les voisins disent que le mari de la femme avait une arme chez lui.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

459 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 100 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 15 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 5 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 4 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 3 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 3 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Le début de l’année devrait être prometteur,(popularité : 3 %)