Insécurité à Kamenge : Deux personnes tuées par balles


Un jeune couple a été assassiné dans la nuit de mercredi aux environs de 19h 30 dans la zone de Kamenge, au nord de la ville de Bujumbura. Le forfait a été commis par des personnes non encore identifiées qui étaient à bord d’une voiture de marque Toyota Carina TI.



Par: Isanganiro , jeudi 13 août 2015  à 21 : 39 : 00
a

Egide TWAGIRAYEZU, fonctionnaire à la Régideso et sa femme Yvette IRAKOZE professeur au Lycée SCHEPPERS de Nyakabiga ont été froidement abattu par balles au moment où ils rentraient à la maison à bords de leur voiture. L’incident a eu lieu près du bistrot communément appelé ‘’Le Manguier’’ situé sur la route nationale numéro 1, qui relie Bujumbura et les provinces du nord et du centre du Burundi.

Les deux victimes étaient en compagnie des leurs deux enfants, l’un agée de deux ans et l’autre de quatre ans. Ces enfants sont sortis indemne de l’attaque. Le motif de cet assassinat n’est pas encore connu mais des sources proches de la famille indiquent que les victimes auraient été ciblées à cause de l’appartenance politique d’Egide TWAGIRAYEZU. Selon toujours ces sources, la victime est parmi les membres du CNDD-FDD qui se sont prononcés contre le 3ème mandat du président Pierre NKURUNZIZA. A l’époque, il était chef logistique à la Régideso. Il a été démi de ses fonctions juste après avoir signés sur le document des frondeurs anti troisième mandat, pour redevenir un simple agent.

Des coups de feu et des explosions de grenades ont été entendu dans certaines parties des zones Cibitoke, Kamenge, Kinama, Mutakura et Kinindo dans la nuit de mercredi à jeudi. A Kinindo, sur la route Bujumbura-Rumonge, entre l’hôtel Remhotel et l’école Internationale de Bujumbura, une voiture a été attaqué à la grenade aux environs de 18 h 30. Selemani Wilonja ancien chauffeur du PNUD, et qui était au volant de cette voiture est mort sur place et le prénommé Jumaine qui était avec lui a été grievement blesé. Selon ce dernier, il y avait un embouteillage sur la route, au moment où ils ont vu quelqu’un jetant une grenade dans la voiture. Les occupants du véhicule ont essayé de se sauver mais Wilonja Selemani a été touché et est mort sur le champ. Jumaine a pu se dégager de la voiture avant l’explosion, mais il a été grièvement blessé. Il précise qu’il n’a pas pu identifier l’auteur de cette attaque, parce que tout s’est passé très vite. La police n’a pas encore réagi sur tous ces incidents.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

619 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 41 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 7 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 4 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 4 %)

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 4 %)

12 assaillants tués selon Col. Baratuza,(popularité : 3 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 3 %)

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)