Sept personnes portées disparues à Gihanga


Deux véhicules sont tombés dans une embuscade tendue hier soir sur la route Bujumbura –Rugombo en commune de Gihanga et sept personnes qui étaient à bord de ces véhicules ont été kidnappées. Les auteurs du forfait armés et en tenu militaire et policière se sont volatilisés dans la réserve naturelle de la Rukoko avec leurs victimes.



Par: Isanganiro , samedi 15 août 2015  à 13 : 22 : 51
a

Aux environs de 19h 40 minutes les agresseurs environs une dizaine armés de fusils et en tenu militaire et policière selon l’un des rescapés étaient déjà sur la route Bujumbura-Rugombo à la 7è tranversale en commune Gihanga. Ils ont arrêté le premier véhicule qui venait de la province de Bujumbura.

Trois personnes à bord y compris le chauffeur ont été attrapées. Tout d’un coup un autre véhicule, un taxi proboxe venant de Bujumbura est arrivé sur les lieux. La route été barrée. Les passants au nombre de quatre ont été attrapées. Le chauffeur est parvenu à sortir et à prendre fuite.

Selon toujours l’un des rescapés, les sept personnes attrapées ont été d’abord obligées de donner aux bourreaux leurs téléphones portables et tout l’argent qu’ils avaient dans leurs poches avant d’être conduites vers la réserve naturelle de la Rukoko.

Jusque ce samedi matin, le Fuso rempli de bananes et d’ananas était encore garé au lieu même de l’embuscade. Le taxi a été récupéré par son chauffeur qui s’était caché non loin du lieu de l’incident.

L’intervention militaire est venue tard dans la nuit aux environs de 20 heures passées de quelques minutes et beaucoup de coups de feu ont été entendus dans la réserve naturelle de la Rukoko mais les forces de l’ordre n’ont pu récupérer personne parmi les victimes.

Jusqu’à présent, les sept victimes sont portées disparues et les résidents de Gihanga qui se sont rendus à la septième transversale ce samedi matin s’étonnent de voir que cette transversale reste toujours le théâtre des embuscades et des incidents alors qu’elle est située au milieu des positions militaires.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1443 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 27 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 5 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Karusi : Un pasteur rwandais arrêté par les services secrets,(popularité : 3 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 3 %)

Sécurité : Double langage au sein de la police,(popularité : 3 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 3 %)

Bururi : Un vendredi meurtrier,(popularité : 3 %)

Burundi-Sécurité : Les jets des grenades au cœur des préoccupations dans la capitale,(popularité : 3 %)

Muyinga : Un site pour moulins touche par l’incendie,(popularité : 3 %)