Pamela Slutz entre en retraite après 30 ans de carrière diplomatique




Par: Désiré Nimubona , mardi 14 février 2012  à 09 : 13 : 46
a

L’ex-Ambassadrice au Burundi Pamela Slutz, en visite d’adieu à l’Ombudsman Mohamed Rukara ce lundi matin à Bujumbura a fait savoir qu’elle met un terme sa carrière diplomatique pour entamer une autre carrière, celle de la retraite.

« Moi et mon mari serons dans le Texas pour nous occuper de nos petits enfants », souligne l’Ambassadrice sortante des Etats Unis au Burundi, Mme Pamela Slutz, lors de l’audience chez l’ombudsman, Mohamed Rukara.

Après trente ans de carrière diplomatique, Pamela Slutz souligne que le Burundi restera pour toujours dans sa mémoire, et continuera à plaider pour l’institution de l’Ombudsman.

« C’est une institution qui a besoin de l’assistance morale et financière », souligne Mme Slutz, en marge de cette visite à l’Ombudsman burundais, soulignant sa volonté de rester « ambassadeur honoraire » du Burundi.

Mme Slutz vient de passer trois ans au Burundi après sa nomination le 5 septembre 2009 comme Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique au Burundi. Elle avait été diplomate au Kenya, en Mongolie, Thaïlande, Chine, Rd Congo et ailleurs.

Notons que le nom du nouveau ambassadeur des Etats Unis au Burundi n’est pas encore connu




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

520 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
le compteur des retenues démarre à la fonction publique,(popularité : 3 %)

La sécurité des témoins, une des solutions pour l’impunité au Burundi ,(popularité : 3 %)

Statut de l’opposition politique, un mal pour la démocratie au Burundi ,(popularité : 2 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 2 %)

Quid sur la déclaration de guerre contre Bujumbura ,(popularité : 2 %)

Pas de négociations entre le CNDD-FDD et l’ADC ikibiri en Suisse ,(popularité : 2 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 2 %)

Grève : Plaidoirie pour un terrain d’entente,(popularité : 2 %)

Le Sénat réclame la suspension de l’administrateur de Nyabikere,(popularité : 2 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 2 %)