Le Centre "URUMURI" remis à l’hôpital de Gitega


Le centre de traitement des fistules obstétricales "URUMURI" qui était géré par MSF depuis l’hôpital régional de Gitega vient d’être remis aux mains de cet hôpital depuis ce lundi 17/8/2015.



Par: Isanganiro , mardi 18 août 2015  à 21 : 54 : 20
a

Selon Bruno Duchenne, chef de mission à MSF, le centre "URUMURI" a été créé en 2010 et jusqu’au mois de juillet dernier, 1780 femmes ont été opérées de fistule et sont sorties complètement guéries (soit 71%).

Etant donné que cette maladie met en isolement social la femme qui en souffre et que cette maladie touche la femme rurale, il a fallu une conjugaison d’effort pour arriver à l’éradiquer.

Les femmes traitées de cette maladie n’ont pas manqué à exprimer leur joie et ont dit que maintenant la MSF leur a fait retrouver la dignité et une réintégration sociale du fait qu’elles étaient marginalisées par l’entourage.

MSF travaillait alors avec le Fonds des Nations-Unies pour la Population et le Programme Alimentaire Mondiale. Comme l’indique la Représentante de la FNUAP Suzanne Mandong, cette Institution va continuer à appuyer ce centre dans la prise en charge des malades, la formation des médecins et des infirmiers au Burundi d’abord puis en Tanzanie avec les équipes MSF pour le dépistage et la prise en charge des fistules obstétricales.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

381 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 69 %)

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires ,(popularité : 60 %)

Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 10 %)

Education : Cinq finalistes d’ITAB Karusi sous les verrous depuis le 10 Aout ,(popularité : 9 %)

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara,(popularité : 7 %)

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants,(popularité : 6 %)

L’hôpital communautaire de Kigutu a tout sauf l’électricité,(popularité : 6 %)

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 6 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 6 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 6 %)