L’ONU et l’UA se disputent la médiation dans la crise Burundaise


Les assassinats, les blessés et les enlèvements deviennent le quotidien des burundais. Ceci pousse la communauté internationale à condamner ces violations des droits humains et plaide pour l’urgence de la reprise du dialogue



Par: Isanganiro , mercredi 19 août 2015  à 17 : 13 : 28
a

Selon nos confrères de la RFI, Ban Ki Moon est en train de mener des consultations pour désigner un nouveau médiateur dans le conflit inter burundais. Celui-ci viendrait relancer le dialogue après la récusation par le gouvernement Burundais d’Abdoulaye Bathily en juillet dernier.

La médiation de l’ONU risque de chevaucher sur la médiation africaine. En marge des pourparlers d’Addis Abeba sur le conflit sud soudanais qui a pris fin ce lundi, l’UA avait demandé au président Ougandais Yoweri MUSEVENI –médiateur de la communauté Est Africaine - de reprendre la médiation au plus vite. Celui-ci avait indiqué qu’il menait déjà des contacts.

Le dialogue inter burundais sous la médiation de MUSEVENI avait été suspendu à la veille de l’élection présidentielle du 21 Juillet, après le retrait des représentants du gouvernement et ceux du parti au pouvoir. La médiation africaine avait été mise en place après l’échec de celle de l’ONU

L’incertitude sur le leadership de la prochaine médiation risque de retarder la reprise du dialogue tant attendu dans le pays pour trouver solution au conflit burundais qui ne cesse de faire des victimes.

Dans l’entre temps, les choses continuent à bouger au sein du pouvoir. Ce mardi, Gervais ABAYEHO, porte-parole du président a annoncé sur les ondes de la BBC que les tractations sur la formation d’un gouvernement d’union nationale étaient avancées.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1991 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Le budget des élections de 2020 reste en secret



a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi





Les plus populaires
Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 11 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 11 %)

Politique : L’Eglise catholique contre la contribution forcée aux élections,(popularité : 7 %)

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface,(popularité : 6 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 6 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 6 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 6 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 5 %)

Le SG de l’ONU dit non aux attaques de vendredi,(popularité : 5 %)

Muyinga/L’évêque du diocèse catholique dénonce les messages divisionnistes,(popularité : 5 %)