Le président de la république se donne 2 mois pour rétablir l’ordre et la sécurité dans le pays


Après la prestation de serment, le président Pierre NKURUNZIZA a prononcé un discours dans lequel il annonce ses priorités au lendemain de son investiture.



Par: Isanganiro , jeudi 20 août 2015  à 17 : 27 : 04
a

« Nous allons en découdre avec tous les groupuscules de malfaiteurs et fauteurs de troubles endéans 2mois » a indiqué, le président NKURUNZIZA, comme priorité des priorités. Celui qui tentera encore de perturber la paix, burundais ou étranger, connaitra la colère des dieux, a martelé le président de la république.

Pierre NKURUNZIZA a à la même occasion annoncé la formation prochaine d’un gouvernement d’union nationale. Si besoin il y a, le président de la république n’écarte pas la révision de l’article 129 de la Constitution Nationale pour que le prochain gouvernement revête une couleur nationale.

Sur son agenda, le président prévoit très prochainement revoir la législation qui régit les organisations de la société civile pour les empêcher de déborder en politique. Une remarque de ce genre a été clairement adressée aux confessions religieuses. Selon le président, les leaders spirituels doivent s’occuper des âmes mais pas de la politique.

Le numéro un burundais en a appelé au partis politique de revoir leurs codes de conduite, surtout renforcer la discipline dans leurs rangs. Il a ajouté que les formations politiques doivent éviter de diviser les burundais, mais doivent plutôt promouvoir les droits de la personne humaine. Au cas contraire, les auteurs des violations des libertés humaines finiront par en répondre, soit devant les juridictions burundaises, soit devant les juridictions étrangères.

« Je quitterai le pouvoir au terme de ce mandat », a tenu de mentionner, Pierre NKURUNZIZA, dans son premier discours.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

822 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Le responsable de la police présidentielle limogé trois mois après sa nomination,(popularité : 2 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 2 %)

Un silence complice sur les défis de la gouvernance ,(popularité : 2 %)

Un projet de loi sur la presse décrié par plus d’un,(popularité : 2 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 2 %)

Le lac Tanganyika sert de cimetière : pourquoi ce silence assourdissant ?,(popularité : 2 %)

Quelle est la racine du mal pour l’Uprona ?,(popularité : 2 %)