L’Inhumation du Lieutenant-Général Adolphe Nshimirimana prévue ce samedi


Ce samedi 22 août est prévue l’inhumation du Lieutenant-Général Adolphe Nshimirimana. La route Bujumbura-Bugarama sera bloquée de 6h à 15h. Les Nations Unies demandent à son personnel de limiter les mouvements ce samedi.



Par: Isanganiro , vendredi 21 août 2015  à 21 : 11 : 38
a

La route nationale No 01, Bujumbura-Bugarama, sera fermée ce samedi de 6heurs à 15 heures suite aux cérémonies d’inhumation du Lieutenant-Général Adolphe Nshimirimana.

Selon un communiqué que vient de sortir le Directeur de la police de roulage, Alfred Museremu, les véhicules poids-lourds qui descendent sont priés d’attendre à Bugarama jusqu’à 15h. Les autres véhicules devront emprunter la route chez Busigo et passer par le quartier Gatunguru pour arriver à Kamenge.

A l’âge de 51 ans, le Lieutenant-Général Adolphe Nshimirimana a été assassiné dans la matinée du dimanche 02 août à la Gare du Nord à Kamenge lors d’une embuscade tendue contre son véhicule par des hommes en uniformes militaires dont la justice burundaise affirme avoir déjà arrêter les exécutants, tandis que les organisateurs ne sont pas encore arrêtés.

Les cérémonies d’inhumation sont prévues à Kamenge (RN1) 11h 30 minutes, après les derniers hommages à cet officier général de l’armée burundaise et une messe en sa mémoire à la Cathédrale Régina Mundi à Bujumbura à 8h.

Dans l’entre-temps, l’UNDSS appelle le personnel des Nations Unies à Bujumbura de bien vouloir limiter leurs mouvements au strict minimum au centre-ville de Bujumbura, notamment aux alentours de la Cathédrale Regina Mundi, et surtout le long du Boulevard du 28 novembre qui passe par les quartiers Rohero, Kiriri, Mutanga, Gihosha et Kamenge, jusqu’au rond-point de la Gare du nord.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

804 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !





Les plus populaires
Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 60 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 8 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 5 %)

Rumonge : Des présumés combattants arrêtés,(popularité : 3 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 3 %)

Un groupe armé à Nyarusange aux prises avec les forces de sécurité,(popularité : 3 %)

Le troupeau d’Eusebie regagne le pays natal malgré lui,(popularité : 3 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain,(popularité : 3 %)

La ligue Iteka dresse le bilan sécuritaire de la semaine à Bujumbura,(popularité : 3 %)