Les collinaires, des élections différentes des autres


Ce lundi le 24 août 2015, les burundais en âge de voter élisent leurs autorités à la base. Cette élection clôture le processus électoral controversé débuté par les législatives et les communales du 29 juin cette année.



Par: Isanganiro , lundi 24 août 2015  à 13 : 15 : 10
a

14 560 conseillers de colline ou de quartier sont élus ce lundi dans tout le pays. Chaque conseiller se fait élire à titre indépendant, de quoi faire la différence entre cette élection et les autres. La candidature à titre indépendant était l’une des options de participation dans les communales, législatives, sénatoriales et présidentielles.

Les heureux élus vont administrer 2912 collines et quartiers. Selon le code électoral, Chaque colline est dirigée par un conseil de colline composé de 5 membres. Celui qui recueille le plus de voix, devient le chef de colline ou de quartier, le second son suppléant et les trois suivants sont membres du conseil.

Les résultats provisoires seront annoncés par les Commissions Electorales Communales Indépendantes(CECI) et les définitifs seront annoncés par les Commissions Electorales Provinciales Indépendantes(CEPI).

Selon le porte-parole de la Commission Electorales Nationale Indépendante(CENI), sur les 5 membres du conseil de colline ou de quartier, seul le chef de colline ou de quartier est rémunéré. Le salaire qui varie selon la santé financière de chaque circonscription est à la charge de la commune.

Prospère NTAHORWAMIYE annonce qu’après les communales, la CENI va s’atteler à confectionner le rapport générale du processus électoral 2015 qui paraitra, selon lui, au plus tard le 31 décembre cette année.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

364 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le parti CNL déplore l’intolérance politique qui perturbe ses activités



a

Burundi : Les partis politiques demandent l’inclusion au sein des CEPI



a

Burundi : Le parti CNDD va participer aux élections sous des conditions



a

Burundi : Intolérance politique à Rweza, les habitants craignent la vengeance



a

Burundi : le 1er vice-président de la République appelle la presse à accompagner le processus électoral



a

Burundi : Le CNARED, tend-t-il la main à Gitega ?



a

Rumonge : Une permanence du Cnl vandalisée



a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique





Les plus populaires
Burundi : le parti CNL déplore l’intolérance politique qui perturbe ses activités,(popularité : 59 %)

Burundi : Les partis politiques demandent l’inclusion au sein des CEPI,(popularité : 22 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 15 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 12 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 12 %)

Le Lieutenant Général inhumé ce samedi à Bujumbura,(popularité : 11 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 10 %)

Trois pays de la région disent oui au troisième mandat de Pierre Nkurunziza,(popularité : 10 %)

Ils seraient sur le point d’être réconciliés ,(popularité : 10 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 10 %)