Collinaires à Bubanza : plusieurs irrégularités


Les élections collinaires de ce lundi 24 aout ont été entachées de beaucoup d’irrégularités en province Bubanza. Certains candidats membres du Cndd-Fdd ont continué la campagne jusque devant les bureaux de vote avec des papiers comportant le logo de ce parti. Les électeurs qui ne savent pas écrire ont eu la difficulté de retrouver sur la liste mes noms qu’ils n’ont pas dictés à ceux qui les ont aidés.



Par: Isanganiro , lundi 24 août 2015  à 22 : 25 : 02
a

Les élections collinaires de ce lundi 24 aout ont été entachées de beaucoup d’irrégularités en province Bubanza. Certains candidats membres du Cndd-Fdd ont continué la campagne jusque devant les bureaux de vote avec des papiers comportant le logo de ce parti. Les électeurs qui ne savent pas écrire ont eu la difficulté de retrouver sur la liste mes noms qu’ils n’ont pas dictés à ceux qui les ont aidés.

Par opposition aux autres élections qui sont déjà terminées, les collinaires de ce lundi étaient un peu particulières à Bubanza en ce sens que la population était très mobilisée.

Les bureaux de vote étaient encombrés depuis le matin. Beaucoup de personnes en files d’attente et beaucoup de groupuscules autour des bureaux de vote.

« Chaque candidat parmi des centaines enregistrés dans chaque commune a été accompagné de ses électeurs pour voter. C’est l’explication que je peux donner à tout ce monde que nous voyons ici, mais je ne comprends pas pourquoi ceux qui ont déjà terminé à voter ne peuvent pas vider les lieux », a indiqué un président du bureau de vote à l’EOP Sainte Rose.

Un électeur trouvé sur place révèle que beaucoup de candidats ont distribué de l’argent, i.e 2000 francs par personnes selon la même source.

A Mpanda par exemple, l’achet de conscience a causé un problème pour les électeurs qui ont voulu changer les bureaux de vote pour rejoindre les candidats qui les ont corrompus et qu’ils voulaient élire, mais les organisateurs de ces élections n’ont pas accepté.

D’autres imperfections tiennent sur les gens qui ne savent pas écrire. Certains ont curieusement constaté que les noms dictés à ceux qui les aidaient n’étaient pas ceux qui étaient écris. Cela est arrivé par exemple à l’électrice Diane Ndihokubwayo au bureau de vote de l’EP Gifurwe 1 en commune Mpanda.

Jusqu’à 10 heures, la police cherchait encore celui qui a écrit les noms autres que ceux dictés par Diane.

La grande anomalie qui a caractérisé les élections collinaires de ce lundi est que certains candidats membres du CNDD-FDD ont continué la campagne même à côté des bureaux de vote avec des papiers comportant des logo du Cndd-fdd et en dessous la mention « votez pour tel » .

Au village 2 de la commune Gihanga om les électeurs avaient juré ce dimanche que les élections ne devraient pas avoir lieu en absence de leur chef de colline aussi candidat qui avait été arrêté par la police, les élections ont eu lieu en bonne et due forme puisque Jérôme Ntahomvikuye, chef de colline a été relâché dans l’après-midi de ce dimanche.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

129 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Statut de l’opposition politique, un mal pour la démocratie au Burundi ,(popularité : 3 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 3 %)

Quid sur la déclaration de guerre contre Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Pas de négociations entre le CNDD-FDD et l’ADC ikibiri en Suisse ,(popularité : 3 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 3 %)

Grève : Plaidoirie pour un terrain d’entente,(popularité : 3 %)

Le Sénat réclame la suspension de l’administrateur de Nyabikere,(popularité : 3 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 3 %)

Trois anciens présidents dénoncent l’absence de débat contradictoire pour une démocratie solide,(popularité : 3 %)

Rwasa rejette le contenu du rapport des experts des Nations Unies sur la RD Congo ,(popularité : 3 %)