Impact de la crise burundaise sur le service de restauration en mairie de Bujumbura.




Par: Isanganiro , mardi 25 août 2015  à 12 : 10 : 20
a

La crise que connait le Burundi depuis 3 mois a tellement affectés les restaurants qui œuvrent en mairie de Bujumbura.

Trois restaurants visités par la Radio Isanganiro au centre-ville n’encaissent que le tiers de leurs versements d’avant la crise.

Il s’agit des restaurants petit arrêt située à l’avenue de l’amitié, le restaurant le plateau située en face de de la Bancobu siège, ainsi que le restaurant ntakagero habrité dans l’immeuble appelée communément kwangoma reconnu pour sa vente du lait et samboussa.

Selon le gérant du restaurant petit arrêt, les dépenses sont plus élevées que les recettes depuis ces trois mois ; les loyers restent les mêmes les salaires des employés restent inchangées alors que la clientèle ne vienne qu’à compte goute.

Le restaurant petit arrêt enregistrait avant la crise entre 150 et 200 clients le matin pour le petit déjeuner, le même nombre était enregistré aussi pour le repas d’entre midi et 14h. La plus grande recette s’enregistrait entre 16h et 21h00 pour le cabaret, mais ce service ne fonctionne presque plus parce que les gens rentrent très tôt.

Si la situation ne change pas, ils ne pourront plus tenir plus de deux mois parce qu’ils utilisent l’argent du bénéfice encaisses les jours d’avant la crise.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

408 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 10 %)

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 4 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 4 %)

Taux d’intérêt bancaire, un casse-tête,(popularité : 3 %)

Lycée Kiremba-Sud : Finie l’obscurité,(popularité : 3 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 2 %)

L’API appelle à la diversification des cultures d’exportation en plus du thé et du café,(popularité : 2 %)

L’OAG s’inscrit en faux contre le "deux poids deux mesures" sur l’IPR,(popularité : 2 %)

Le parlement renvoie au gouvernement le projet de loi sur le payement des impôts des cadres de l’Etat ; les indignés se dévoilent ,(popularité : 2 %)

L’Olucome appelle les bailleurs à financer les projets de développement plutôt que les activités de l’Etat,(popularité : 2 %)