Remplacement des institutions : course contre la montre ?


Alors que la date du 26 Août focalise à tort ou à raison l’attention du CNARED et d’une certaine opinion, comme date butoir de remplacement des institutions, le Président passe en cinquième vitesse pour mettre en place tous les organes institutionnels.



Par: Isanganiro , mardi 25 août 2015  à 14 : 58 : 37
a

A peine nommés, dans la nuit du 24 Août 2015, les membres du gouvernement se réveillent en prêtant serment devant le président de la République ce 25 Août. Et bon nombre de nouveaux ministres vont procéder à la remise et reprise dès cet après-midi. Une salve de nominations au sein du cabinet du chef de l’Etat, de la 2ème Vice -présidence, au Conseil National de Sécurité, au Secrétaire général du Gouvernement, entre autres, cache mal une volonté d’avoir mis en place toutes les institutions avant la date charnière du 26 Août.

Mais ce qui est aussi remarquable est la militarisation accrue du pouvoir CNDD - FDD. On note ainsi le retour des généraux du noyau des fidèles autour de Nkurunziza. Le cabinet civil du Président est le plus militaire de l’histoire de la République, avec des hommes de poigne : le Général Major Evariste Ndayishimiye, secondé par le Commissaire de Police Principal Gabriel Nizigama. Alors que le Commissaire de Police Chef Alain Guillaume Bunyoni a la main sur le Ministère de la Sécurité Publique et son collègue Général de Brigade Emmanuel Miburo va gérer le Secrétariat Permanent du Conseil National de la Sécurité.

Un observateur se demande si ce n’est pas un cabinet de combat, à l’approche d’éventuels troubles sécuritaires dans la foulée de l’approche de la date du... 26 Août 2015




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

942 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Emmanuel Ndayi   ce  mercredi 26 août 2015   à 08 : 30 : 58

De façon le président Nkurunziza reste légitime selon l’article 96 de la constitution !Les burundais ont voté et personne,qui soit elle,ne pourra rendre nul leur acte !



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 4 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 3 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 3 %)

Libéré ou pas demain, Bob reste fort et humain ,(popularité : 2 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 2 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 2 %)