Muyinga/ Fouille perquisition chez le journaliste correspondant de la radio Bonesha à Muyinga


Dans la nuit du 24 au 25 aout 2015, de 23h à 7h du matin, le domicile de Emmanuel Ndayishimiye , correspondant de la Radio Bonesha FM au Nord Est du Burundi ,a été ceinturé par une dizaine de policiers, a-t-on appris du veilleur.



Par: Isanganiro , mardi 25 août 2015  à 15 : 55 : 30
a

Le matin, les occupants de son domicile ont été surpris par cette présence de policiers sans mandat. Une fouille perquisition a suivi en présence du responsable des services de renseignement à Muyinga et un substitut du procureur de la République arrivés sur le lieu après une incompréhension entre ces policiers et le chef du ménage qui exigeait le mandat avant la perquisition.

De fond en comble, la maison a été fouillée, aucun objet suspect n’a été saisi, dit le chargé des renseignements en province de Muyinga.

Ce responsable dit avoir eu des renseignements sur des armes que détiendrait ce correspondant de la Radio Bonesha, une des stations indépendantes réduites au silence depuis trois mois. Ce correspondant ne devrait pas être inquiété outre mesure, dit cet agent des renseignements rassurant ce correspondant pris de panique.

Emmanuel Ndayishimiye se dit plutôt inquiet pour sa sécurité, dans le contexte actuel du pays, on ne peut pas se sentir en sécurité quand vous êtes soupçonnés de posséder des armes, dit-il. Le fait inquiétant, le chef de poste adjoint de la police en commune Muyinga s’est introduit subitement dans la maison étant en tenue civile.

Il y a trois semaines, les occupants du même domicile avaient passé une nuit blanche à cause des jets de pierres pendant trente minutes sur la toiture de la maison, aucun suspect n’a été identifié jusqu’aujourd’hui, regrette-t-il.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

614 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail





Les plus populaires
Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution,(popularité : 20 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 6 %)

Un prêtre catholique échappe de justesse à un lynchage par des imbonerakure à Makamba,(popularité : 5 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 4 %)

Terrorisme : L’ambassade des Etats Unis au Burundi fermée, l’armée tranquillise ,(popularité : 3 %)

Les détenus sont grève ,(popularité : 3 %)

Aide militaire américaine de 13,1 millions de dollars pour le Burundi ,(popularité : 3 %)

Certains agents du pouvoir l’ont torturé,(popularité : 3 %)

Le début de l’année devrait être prometteur,(popularité : 3 %)

L’Etat Major de l’armée fait le bilan de la situation sécuritaire au Burundi ,(popularité : 3 %)