Abbé Zébron Nimenya : Un abbé qui rassemble et mobilise à Muyinga




Par: Isanganiro , mercredi 26 août 2015  à 09 : 40 : 14
a

Le respect de la dignité de la personne humaine et l’éducation à la non-violence active à Muyinga et Kirundo est le thème qui a réuni les responsables des partis politiques et les administratifs de ces deux provinces dans un atelier qui a produit des effets d’après l’Abbé Zébron Nzimenya de la paroisse Muyinga.

Les participants affichaient un enthousiasme remarquable et ont bien contribué par de bonnes idées, l’abbé a pu montrer les fondements de la dignité humaine, ce qui différencie l’homme à l’animal ou tout autre créature.

Selon lui, l’homme est créé à l’image et à la ressemblance de Dieu ; Dieu lui a donné le pouvoir sur toute créature excepté l’homme ; Dieu lui a donné la liberté.

Il dit que ces trois bases sont le fondement pour défendre la dignité humaine et les participants ont été très intéressés, demandant à l’abbé de donner la même formation aux jeunes des provinces Muyinga et Kirundo.

Selon l’Abbé Nzimenya, certains des participants ne croyaient pas que les burundais pouvaient se mettre ensemble pour discuter de leurs différends, mais qu’avec l’aide Dieu tout est possible.

« Dans le futur il faudra encadrer encore plus les jeunes, les mener à s’intéresser de leurs vies futures au lieu de s’entre-déchirer », dit-il.

C’est pour cette fin qu’il a dû organiser des camps de travail pour occuper les jeunes en vacance et les jeunes déscolarisés qui, ensemble, fabriquent des briques et animent des causeries morales en échangeant sur des thermes qui intéressent les jeunes dont la sécurité et les droits de l’homme.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

360 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent





Les plus populaires
Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 58 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 33 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 23 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 9 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 7 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 6 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 6 %)

Un nouveau code des assurances au Burundi,(popularité : 6 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 5 %)