« En matière diplomatique, le niveau de représentation est parfois une indication du niveau d’amitié et de respect mutuel »


Le Burundi appelle les chefs de missions diplomatiques et des organisations internationales accréditées à Bujumbura à participer personnellement dans les événements nationaux.



Par: Isanganiro , mercredi 26 août 2015  à 13 : 58 : 13
a

C’est du moins ce que l’on lit dans une note adressée le 25 août par le ministère burundais des relations extérieures et de la coopération à toutes les missions diplomatiques et organisations internationales.

La note signée le 27 août, donc postdatée, déplore que depuis quelques temps, certains chefs de missions diplomatiques et des organisations internationales se font représenter par des diplomates subalternes dans des événements nationaux.

« Il va sans dire qu’en matière diplomatique, le niveau de représentation est parfois une indication évidente du niveau d’amitié et de respect mutuel ».

Le même ministère les invite ainsi à participer personnellement à de tels événements, lorsqu’ils sont au Burundi. Si une telle pratique était appelée à devenir courante, poursuit la note, le ministère sera dans l’obligation d’appliquer la réciprocité, en particulier en matière de niveau de contact avec les services publics. Il explique que c’est dans le but de « faire respecter le pays et la nation dans leur dignité ».

Ce mercredi matin, soit vingt-quatre heures après la sortie de la note, le nouvel ambassadeur de la République Unie de Tanzanie a été accueilli par la fanfare militaire dans les jardins de la présidence de la République du Burundi. Application de la réciprocité ?




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1499 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux,(popularité : 7 %)

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique ,(popularité : 7 %)

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi ,(popularité : 7 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 7 %)

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 6 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 5 %)

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR,(popularité : 5 %)

Le Conseil des Evêques Catholiques du Burundi appelle encore une fois au dialogue inclusif ,(popularité : 5 %)

CNDD-FDD : Plus qu’un meeting à Bujumbura,(popularité : 5 %)

Le Lieutenant Général inhumé ce samedi à Bujumbura,(popularité : 5 %)