Le président Nkurunziza annonce les grands chantiers du gouvernement pour les cinq prochaines années


A moins d’une semaine après son investiture, le président Pierre Nkurunziza vient de s’adresser ce mercredi le 26 août 2015 a la nation. Il annonce les grands chantiers au cours de la nouvelle législature.



Par: Isanganiro , mercredi 26 août 2015  à 14 : 43 : 34
a

Au niveau de la sécurité, il indique que les comites de sécurité vont être renforcée. Avec les corps de défense et de sécurité le président burundais donne la mission à ces comités de sécurité de démanteler tous les groupes de malfaiteurs endéans deux mois.

Le président Nkurunziza entend instaurer très prochainement le service civique obligatoire pour les étudiants. Pour arriver à son pari de sécurité, le président promet de continuer la politique de désarmement des civils.

Au niveau de la justice, le numéro burundais promet de traduire en langue nationale les textes et lois. Il promet également de revoir le code pénal pour y mettre des dispositions permettant de sanctionner les agents des forces de l’ordre qui se rendent coupable de meurtres en utilisant les armes qui devaient être utilisé pour protéger la population.

Au niveau du développement communal, Pierre Nkurunziza dit que chaque année, chaque commune bénéficiera d’un demi-milliard de francs burundais pour ses activités de développement.

Au niveau des infrastructures, le président Nkurunziza dit que très prochainement va débiter les activités de la construction de la présidence. Il annonce la construction prochainement du palais des congres à Gitega. Au registre des infrastructures, le numéro un burundais dit que c’est sous cette nouvelle législature qu’on va construire le chemin de fer qui va partir de Gitega en passant par Musongati et Makamba pour rejoindre Kigoma en Tanzanie. Le président promet très prochainement le débit des activités de construction de l’aéroport de Bugendana à Gitega. Il entend également continuer les chantiers de construction des barrages, celui de Mpanda, Kaburantwa, Jiji et Murembwe. Le président Nkurunziza promet aussi de continuer de construire des routes et à réhabiliter d’autres.

Au niveau social, le président Nkurunziza promet de mettre en pratique la politique d’harmonisation des salaires des l’année prochaine. Pour rendre cette politique possible, Nkurunziza va y mettre une enveloppe de 80 milliards en 4 ans. Le président en a appelée la Commission Nationale Terre et Autres Bien à reprendre ses activités arrêtées il y a peu. Pierre Nkurunziza entend aussi mettre en place une commission chargée d’agréer les organisations non-gouvernementales, une commission qui suivra au quotidien leurs activités pour éviter qu’elles n’empiètent sur des secteurs qui ne sont pas de leurs ressorts. Cette commission sera aussi chargée de contrôler les modes de financement de ces organisations.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

817 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 5 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 3 %)

Destitution du Président du parti FROLINA,(popularité : 2 %)

Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 2 %)

Limogeages en cascade des gouverneurs ,(popularité : 2 %)

’’Une manifestation pacifique est possible’’, prédit l’opposition ,(popularité : 2 %)

Rwasa : Un référendum sur la constitution ne serait qu’une simple spéculation politicienne,(popularité : 2 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 2 %)

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement,(popularité : 2 %)