Le Syndicat CONAPES appelle à la mise en application des accords


Le président Nkurunziza a promis 20 milliards par ans pour les enseignants chaque année et ce pendant 4 ans en attendant le processus d’harmonisation des salaires. Le syndicat CONAPES demande que ce montant soit inclus dans le budget de l’Etat pour l’exercice 2016.



Par: Isanganiro , jeudi 27 août 2015  à 13 : 00 : 56
a

Le conseil national du personnel enseignant du secondaire demande au gouvernement burundais de mettre en application les accords déjà signés entre ce dernier et les syndicats des enseignants.

Cette réaction intervient après le discours du président de la république pierre NKURUNZIZA, ce mardi le 26 08 2015. Il souligne cependant que durant les 4 années prochaines, le gouvernement va mobiliser vingt milliards de francs burundais chaque année pour les enseignants ; en attendant l’harmonisation effective des salaires de tous les fonctionnaires de l’Etat.

Le président du syndicat CONAPES Emmanuel MASHANDARI indique qu’il s’agit d’une étape importante que le gouvernement NKURUNZIZA vient de franchir en matière d’harmonisation des salaires et que les syndicalistes en sont satisfaits.

Pour lui ce qui pourrait bien rassurer le personnel enseignant est que les conclusions de ces accords soient incluses dans le budget annuel du fonctionnement de l’Etat à partir de l’année 2016.

Rappelons que depuis plus de 10 ans ; des négociations entre le gouvernement et les syndicats des enseignants sont en cours au Burundi, pour s’entendre sur le statut et les salaires du personnel enseignant.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

403 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message