Difficile retrait de la circulation des anciens billets à Rumonge


De longues chaînes de personnes désirant échanger les anciens billets contre les nouveaux s’observaient dans les institutions bancaires de Rumonge ce vendredi. Alors que la date butoir est de ce samedi 29 août 2015, certains n’en sont même pas au courant.



Par: Isanganiro , samedi 29 août 2015  à 14 : 55 : 35
a

Jusque vers 17h de ce vendredi, plusieurs personnes accouraient vers les institutions bancaires de Rumonge. Un seul objectif du moins pour la plupart : échanger les anciens billets de 500fbu, de 2000fbu, de 5000fbu et de 10000fbu contre les nouveaux billets tel que recommandé par la BRB (Banque de la République du Burundi) dans un communiqué radiodiffusé.

Des fonctionnaires, des commerçants mais aussi des consommateurs qui avaient entendu ledit communiqué se bousculaient, chacun voulant être servi le premier. Pas de risque de rupture de stock de ces nouveaux billets, a révélé un gérant d’une des banques opérant dans la ville de Rumonge. Il craint cependant que l’opération risque de dépasser les délais fixés suite à ce comportement de la plupart des gens d’attendre la dernière minute pour agir. Dans ces conditions, poursuit le banquier, il reviendra à la BRB de décider sur une nouvelle prolongation des délais ou non.

Alors que certains commerçants refusaient déjà les anciens billets dès ce vendredi, certaines personnes n’en étaient même pas au courant. Une mendiante rencontrée dans les parages de la Banque Commerciale du Burundi Agence Rumonge n’avait aucune information sur ce remplacement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

295 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation





Les plus populaires
Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques ,(popularité : 9 %)

L’OBR face au manque du civisme fiscal ,(popularité : 6 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 5 %)

Serait- il actionnaire de Burundi- Brewery ?,(popularité : 5 %)

Des vices dans le projet de loi portant Budget de l’Etat 2013 ,(popularité : 5 %)

La transparence de la caisse du marché central mise en cause,(popularité : 5 %)

Le syndicat des commerçants sommé de disparaitre,(popularité : 5 %)

La monnaie burundaise flotte, que faire ?,(popularité : 5 %)

Le café burundais à l’ agonie, l’Intercafé Burundi alerte ! ,(popularité : 5 %)

Les experts se penchent sur la vie économique de l’EAC au Burundi avant l’Union Monétaire ,(popularité : 5 %)