Difficile retrait de la circulation des anciens billets à Rumonge


De longues chaînes de personnes désirant échanger les anciens billets contre les nouveaux s’observaient dans les institutions bancaires de Rumonge ce vendredi. Alors que la date butoir est de ce samedi 29 août 2015, certains n’en sont même pas au courant.



Par: Isanganiro , samedi 29 août 2015  à 14 : 55 : 35
a

Jusque vers 17h de ce vendredi, plusieurs personnes accouraient vers les institutions bancaires de Rumonge. Un seul objectif du moins pour la plupart : échanger les anciens billets de 500fbu, de 2000fbu, de 5000fbu et de 10000fbu contre les nouveaux billets tel que recommandé par la BRB (Banque de la République du Burundi) dans un communiqué radiodiffusé.

Des fonctionnaires, des commerçants mais aussi des consommateurs qui avaient entendu ledit communiqué se bousculaient, chacun voulant être servi le premier. Pas de risque de rupture de stock de ces nouveaux billets, a révélé un gérant d’une des banques opérant dans la ville de Rumonge. Il craint cependant que l’opération risque de dépasser les délais fixés suite à ce comportement de la plupart des gens d’attendre la dernière minute pour agir. Dans ces conditions, poursuit le banquier, il reviendra à la BRB de décider sur une nouvelle prolongation des délais ou non.

Alors que certains commerçants refusaient déjà les anciens billets dès ce vendredi, certaines personnes n’en étaient même pas au courant. Une mendiante rencontrée dans les parages de la Banque Commerciale du Burundi Agence Rumonge n’avait aucune information sur ce remplacement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

277 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 7 %)

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 4 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 4 %)

Taux d’intérêt bancaire, un casse-tête,(popularité : 3 %)

Lycée Kiremba-Sud : Finie l’obscurité,(popularité : 3 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 2 %)

L’API appelle à la diversification des cultures d’exportation en plus du thé et du café,(popularité : 2 %)

L’OAG s’inscrit en faux contre le "deux poids deux mesures" sur l’IPR,(popularité : 2 %)

Le parlement renvoie au gouvernement le projet de loi sur le payement des impôts des cadres de l’Etat ; les indignés se dévoilent ,(popularité : 2 %)

L’Olucome appelle les bailleurs à financer les projets de développement plutôt que les activités de l’Etat,(popularité : 2 %)