Bubanza : les habitants demandent la prolongation de l’usage des anciens billets


Certains habitants de la province de Bubanza ne savaient pas que le délai limite d’utilisation des anciens billets de 10.000 Francs, 5000, 2000 et 500 francs devraient expirer ce samedi 29 aout et demandent que ce délai soit encore une fois prolongé surtout pour ceux qui habitent loin des institutions bancaires ? Depuis ce jeudi 27, les commerçants ont commencé à refuser ces billets, les plus malhonnêtes selon les victimes les échangeaient avec un taux ‘intérêt très élevé.



Par: Isanganiro , samedi 29 août 2015  à 20 : 59 : 43
a

Depuis ce jeudi le 27 aout on dirait que tous les commerçants avaient pris la décision de ne plus recevoir les anciens billets de 10.000 Francs, 5000, 2000 et 500 francs qui devraient être utilisé jusque ce samedi 29 aout selon le programme de la Banque de la République du Burundi, BRB.

Aux marchés de Rugunga, Kagwema et Buramata en commune Gihanga, aucun commerçant n’acceptait ces billets à moins que les clients acceptent de lui laisser un intérêt. De même qu’à Musenyi en commune de Mpanda et Muzinda en commune Rugazi.

« Je ne savais pas le délai d’utilisation de ces billets allait expirer et j’avais jalousement conservé deux billets de 10.000 Francs que mon fils m’a laissé au mois de juin de retour de Bujumbura où il fait son travail de domestique. Voilà que quelqu’un vient de me le signaler.

« J’ai fait le tour au marché dé Rugunga et à celui de Buramata. Aucun commerçant n’a voulu m’échanger ces billets sans intérêts. J’ai finalement accepté de laisser 3000 francs au commerçant qui a accepté l’échange, m’expliquant que lui aussi, il risquait de ne pas trouver où les mettre », regrettait une veuve en route vers le village 2 de la commune Gihanga et qui ne savait pas que les institutions bancaires échangent gratuitement ces anciens billets même si elle devait faire un long trajet pour y arriver.

La pauvre femme a également révélé que les informations sur les délais d’utilisation de ces billets n’ont pas été suffisamment diffusées et que l’absence des médias locaux reste un handicap majeur. Elle a également expliqué que ce délai devrait être encore une fois prolongé au moins de deux mois.

Aux marchés de Musenyi en commune Mpanda et Muzinda en commune Rugazi, le scénario était le même depuis ce jeudi 27 aout. Les commerçants les plus malhonnêtes selon les victimes échangeaient ces billets contre un intérêt qu’ils fixaient eux-mêmes pour les clients qui ne savaient pas que les banques et les institutions des micro-finances les échangent gratuitement, bien qu’elles soient peu nombreuses dans cette province de Bubanza et peu accessibles pour la population.

Ce samedi matin, jour de l expiration du délai d’utilisation de ces anciens billets, ceux qui encore avaient les anciens billets de 50 francs ont été obligés de rester avec eux puisque la CECM (Caisse Coopérative d’Epargne et de Crédit Mutuel) agence Gihanga n’avait aucun nouveau billet de 500 francs.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

202 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 6 %)

Burundi : Une nouvelle taxe sur éducation est en cours de préparation,(popularité : 5 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 4 %)

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI ,(popularité : 3 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 3 %)

Le délestage au futur ou au présent au Burundi ?,(popularité : 2 %)

Un "hélicoptère made in Burundi" ,(popularité : 2 %)

Le Parcem s’inquiète sur la rapide intégration régionale en Afrique de l’Est ,(popularité : 2 %)

Burundi : Les réformes économiques burundaises épatent les investisseurs ,(popularité : 2 %)

Le café burundais à l’ agonie, l’Intercafé Burundi alerte ! ,(popularité : 2 %)