La prochaine rentrée scolaire s’annonce difficile à Rumonge


Près de 3000 enseignants et plus de 25000 bancs pupitres doivent être disponibles dans la nouvelle Direction Provinciale de Rumonge pour le bon déroulement des enseignements l’année scolaire qui pointe à l’horizon. Le Directeur Provincial de l’Enseignement à Rumonge se veut rassurant.



Par: Isanganiro , dimanche 30 août 2015  à 12 : 27 : 57
a

Selon les données en besoins déjà disponibles à la nouvelle Direction Provinciale de l’Enseignement à Rumonge, 707 enseignants manquent de la 1ère à la 6ème année. 1110 enseignants manquent au 4ème cycle fondamental au moment où 849 enseignants manquent de la 10ème à la 4ème Normale. Pendant ce temps, 25369 bancs pupitres manquent dans les différents niveaux évoqués précédemment.

Adrien Sabushimike, Directeur Provincial de l’Enseignement à Rumonge espère que le problème aura trouvé solution d’ici le début de l’année scolaire 2015-2016. Selon lui en effet, des enseignants au cycle fondamental vont être formés et ils sont en nombre suffisant. Les uns proviennent des 9èmes années déjà existantes et d’autres enseignaient déjà à l’école fondamentale mais devront être formés à cause du réaménagement des programmes notamment en 7ème fondamentale.

Ces transferts d’enseignants vers l’école fondamentale entraineront sans doute un manque d’enseignants pour certains cours du secondaire. Adrien Sabushimike indiquent qu’il reviendra au ministère concerné de combler les vides.

S’agissant du manque des bancs pupitres, il espère que la synergie Parents-Administration locale-Gouvernement du Burundi avec un éventuel soutien des Organisations Non Gouvernementales, la question trouvera solution.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

340 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises



a

Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive



a

Bujumbura : grogne des taxi-vélos membres de la Sotavebu





Les plus populaires
Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école,(popularité : 100 %)

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB,(popularité : 58 %)

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés,(popularité : 18 %)

Muyinga : Les chrétiens doivent s’engager dans la politique,(popularité : 7 %)

Université du Burundi : Le Recteur Gaston Hakiza limogé après neuf ans de règne ,(popularité : 7 %)

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises,(popularité : 6 %)

Burundi : Le redéploiement des enseignants : Même la gardienne touchée à Musaga I,(popularité : 6 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 5 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 5 %)

Le barrage de Kajeke, 12 milliards de FrBU coulés à l’eau ,(popularité : 5 %)