Sécurité : Fouilles perquisition dans toutes les trois communes de la capitale Bujumbura


Dans les quartiers de la capitale, la fouille perquisition est un fait devenu quasiment quotidien. La police indique que c’est un travail de routine.



Par: Isanganiro , lundi 31 août 2015  à 13 : 41 : 00
a

Depuis le dimanche soir jusque dans l’avant midi de ce lundi, le quartier de Jabe de la commune Muha est bouclé par la police. Depuis le début de l’opération, personne n’entre et personne ne sort. Le porte-parole de la police indique que ce quartier a été quadrillé par la police pour y chercher des armes. Pierre NKURIKIYE explique que suite à la saisie de 3 fusils Kalachnikov et beaucoup de cartouches et effets militaires de ce dimanche que la police a décidé de fouiller ce quartier.

En moins d’un mois, c’est la seconde fois qu’une fouille perquisition de grande envergure est opérée dans le quartier de Jabe. Au début de ce mois d’août, le siège de la police dans le quartier de Jabe a duré 2 jours et 2 nuits. Aucune arme n’a été saisie mais une vingtaine de personnes ont été arrêtées.

Une fouille perquisition a également eu lieu ce lundi dans la zone Musaga de la commune Muha. Un policier a été blessé par grenade au cours de cette opération.

La police a aussi effectué une fouille dans les zones Cibitoke et Kinama de la commune Ntahangwa.

Jusque dans la mi-journée de ce lundi, la police disait qu’il ne disposait pas encore d’un bilan définitif des fouilles perquisitions opérées dans la capitale depuis dimanche soir.

Ces derniers jours, la police multiplie des fouilles aussi bien dans la capitale Bujumbura que dans les principales villes du pays. Si cela écœure les sujets de ces opérations policières, le porte-parole indique qu’il s’agit d’un travail de routine.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

447 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail





Les plus populaires
Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution,(popularité : 17 %)

Grève à l’Université du Burundi sur fond de retard des bourses d’étude des assistants,(popularité : 9 %)

Bubanza : Les usagers de la Rukoko doivent demander une autorisation avant d’entrer,(popularité : 8 %)

Rukoko : Les liens ne sont pas au rendez vous entre les militaires et les gardiens de vaches,(popularité : 6 %)

Les victimes de l’intolérance politique ,(popularité : 6 %)

Pour qui roule l’impunité au Burundi ?,(popularité : 6 %)

Bujumbura : Deux morts et un enlèvement à Kiyenzi ,(popularité : 6 %)

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 6 %)

Cinquantenaire : Pierre Nkurunziza fait des éloges à l’armée nationale ,(popularité : 6 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 6 %)