Muyinga/Les administrateurs entrants trouvent des communes endettées


A partir du lundi 01 septembre 2015, les administrateurs nouvellement élus ont commencé à exercer leurs fonctions de commande des communes en Province de Muyinga. Les séances de remise et reprise ont eu lieu lundi dans les communes de Giteranyi, Gasorwe, Gashoho, Muyinga et Butihinda, a-t-on appris des sources administratives.



Par: Isanganiro , mercredi 2 septembre 2015  à 12 : 24 : 03
a

L’un des défis pour les administrateurs entrants est l’endettement des communes poursuit la même source. La commune de Butihinda à elle seule cumule une dette de plus de cinquante et quatre millions de francs burundais. Cette commune doit à ses employés des arriérés de plus de 18 millions de francs, à l’INSS Plus de18 millions et à la Mutuelle de la Fonction publique plus de 9millions pour ne citer que ceux-là.

En commune de Giteranyi, l’un des dossiers présentés à l’administrateur entrant est l’urgence de paiement d’une dette envers la mutuelle et l’INSS évaluée à plus de 22 millions de franc burundais.

Dans toutes les communes, les administrateurs sortants n’auraient pas privilégiés le payement de ces dettes envers des institutions para étatiques, révèle une source administrative, regrettant que le non payement des dettes envers l’INSS par exemple hypothèque l’avenir des employés.

Les contributions envers l’INSS constituent une assurance pour leur pension de retraite, précise la même source. Au service de planification dit Antenne du Plan du ministère des finances, on indique que des dettes cumulées peuvent avoir un impact sur la mise en exécution des PCDC (Plans communaux de Développement Communautaire) élaborés dans chaque commune.

Le responsable de cette antenne se refuse tout de même de se prononcer sur la stratégie de liquidation de ces dettes indiquant que son rôle, en tant que technicien, se limite surtout à appuyer les communes dans l’élaboration des plans et à la formation de ces élus en matière de planification.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

265 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Le budget des élections de 2020 reste en secret



a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi





Les plus populaires
Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 12 %)

Burundi : Le parti cndd-fdd accuse Agathon Rwasa d’entretenir un groupe criminel ,(popularité : 11 %)

Le Conseil des Evêques Catholiques du Burundi appelle encore une fois au dialogue inclusif ,(popularité : 11 %)

Muyinga/L’évêque du diocèse catholique dénonce les messages divisionnistes,(popularité : 11 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 11 %)

L’Union Européenne renouvelle les sanctions contre 4 personnes ,(popularité : 10 %)

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril ,(popularité : 10 %)

Vers la restriction des libertés publiques ,(popularité : 10 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 10 %)

La décentralisation toujours problématique en Mairie de Bujumbura,(popularité : 10 %)