La police s’est affrontée avec des criminels, dit Nkurikiye




Par: Isanganiro , mercredi 2 septembre 2015  à 22 : 26 : 53
a

Après une nuit ponctuée de tirs et explosions de grenades dans certains quartiers de Bujumbura, la police dresse un bilan de deux personnes tuées et de 9 policiers blessés, dont cinq lors des explosions de grenades à Musaga ce mercredi.

Dans une conférence de presse ce mercredi soir, Pierre Nkurikiye, le porte-parole de la police, a indiqué que l’une des personnes tuées était parmi le groupe de malfaiteurs car il a été retrouvé avec son fusil à Jabe.

Selon Pierre Nkurikiye les coups de feu entendus dans ces quartiers provenaient d’ un échange de tirs car les forces de sécurité se sont affrontées avec un groupe de criminels qui voulait perturber la sécurité dans certaines localités de la capitale.

Suite à cette insécurité, la police a mené une fouille perquisition de grande envergure ce mercredi dans ces quartiers.

La police a arrêté 15 personnes, des jeunes pour la plupart. Selon Pierre Nkurikiye, ils ont été arrêtés dans des maisons à partir desquelles ces grenades étaient lancées.

Interrogé sur la prévalence de ces armes alors que la police y mène des opérations régulières de fouille perquisition Pierre Nkurikiye indique que les criminels ont des tactiques pour cacher leurs armes.

« Aussi longtemps que ces armes continueront à circuler illégalement, la police n’arrêtera jamais de telles opérations jusqu’à ce que toutes les armes soient retirées » insiste Pierre Nkurikiye.

« Les coups de feu indiquent que des armes continuent à circuler bien que nous saisissions des armes. Quand nous les aurons retirées toutes, vous n’entendrez plus de coups de feu et aussi longtemps qu’elles seront aux mains des fauteurs de troubles, les opérations se poursuivront », a-t-il dit.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

790 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 9 %)

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac,(popularité : 6 %)

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants ,(popularité : 4 %)

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient ,(popularité : 4 %)

Médias : Le journal Iwacu contraint de suspendre sa rubrique commentaire ,(popularité : 3 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

Burundi : Une amande difficile à qualifier,(popularité : 3 %)

Bujumbura : Un « maître » de circoncision arrêté à Kamenge ,(popularité : 3 %)

Des dégâts humains et matériels dans le Lac Tanganyika,(popularité : 3 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 3 %)