La femme moins représentée aux institutions collinaires à Bubanza


44 femmes seulement ont été élues lors des derniers scrutins collinaires en province Bubanza sur 185 qui avaient déposé leurs candidatures. Les associations de défense des droits de la femme déplorent la situation et précisent avoir déjà enquêté sur les causes de ce faible taux de représentation des élus collinaires.



Par: Isanganiro , samedi 5 septembre 2015  à 20 : 00 : 54
a

185 femmes avaient postulé à la candidature lors des élections collinaires passées mais seulement 44 ont été élues et parmi elles personne n’est chef collinaire. Elles occupent 3è, 4è et 5è place.

En commune Gihanga où les conseillers collinaires sont au nombre de 70, on a enregistré 10 femmes, en commune Mpanda six femmes parmi 75 conseillers collinaires. En commune Musigati, on a 8 femmes sur 120 élus et 10 femmes sur 70 conseillers collinaires, sachant que chaque colline compte cinq conseillers.

Les femmes élues au nombre de 44 représentent donc 9.7 pour cent, ce que déplorent les responsables des associations de défense des droits de la femme dans cette province de Bubanza. Analysa Ndamuhawenimana, vice-présidente de la Synergie des Partenaires pour la Promotion et la défense des Droits de la Femmes, SPPDF en sigle, déplore la situation et précise avoir interviewé certaines femmes leaders pour savoir pourquoi cette faible représentativité.

Elles ont fait savoir qu’elles n’ont pas de moyens pour participer aux élections à la même hauteur que les hommes puisque ces derniers donnent quelques fois des pots de vin, de l’argent ou de la bière pour être élus, alors que les femmes n’en ont pas. Elles ont également expliqué que les rumeurs qui prévalaient lors des élections, ont fait que la femme renonce à la compétition.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

171 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 4 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 4 %)

Le Parlement belge inquièt de l’environnement politique burundaise ,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 3 %)

Les manifestations changent de forme à Musaga,(popularité : 3 %)

Une majorité de burundais soutiennent la limitation des mandats présidentiels à 2 ,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)