Mwaro bientôt désenclavée !


Les habitants de la province Mwaro espèrent que d’ici peu, leur province sera désenclavée. Cet espoir est fondé sur les travaux en cours de bitumage de la route reliant Nyakararo-Mwaro et Gitega.La première phase de ces travaux déjà en cours durera 18 mois.



Par: Isanganiro , dimanche 6 septembre 2015  à 14 : 18 : 52
a

Les travaux d’aménagement et de bitumage de la route Nyakararo-Mwaro-Gitega (RN18) ont commencé, il y’a environ deux mois, du moins pour la première phase.

Comme on peut le lire sur une pancarte située sur cet axe au niveau de la jonction de cette route et celle reliant le chef-lieu de cette province et la commune Gisozi, la première phase de ces travaux concerne un tronçon de 30 km depuis Nyakararo jusqu’à Kibumbu en passant par le chef-lieu de cette province.

Ces travaux seront exécutés par le Groupement SOGEA SATOM/GETRA avec un financement du Fonds Africain de Développement(FAD).

Pour le moment un Quartier Général qui hébergera les machines des deux entreprises est en train d’être construit à Kibumbu. Aussi, des maisons de logement pour les travailleurs de ces entreprises sont en train d’y être érigées.

Lorsqu’on emprunte cet axe, on constate les bornes montrant la largeur de cette route déjà installées par les agents de l’entreprise SOGEA SATOM. 

La population de cette province espère gagner plus une fois ces travaux terminés et que c’est une occasion de dire adieu à l’enclavement actuel.

Ceux qui se déplacent en véhicules vers Bujumbura espèrent que le prix du ticket de transport pourra diminuer. Ils indiquent qu’aujourd’hui, le ticket en bus vers Bujumbura sur une distance de 65km équivaut à celui payé sur le trajet Gitega-Bujumbura sur une distance de 102 km.

Aussi la durée du voyage sera réduite. Pour les conducteurs, ils disent que leurs véhicules ne s’useront plus rapidement comme avant. Les vendeurs de certains produits, les tenants des hôtels et restaurants espèrent avoir plus de clients.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

773 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mardi 8 septembre 2015   à 20 : 05 : 20

Iryo Barabara ryari kukogwa inyuma y irya Gitega Karuzi ubu ngira rimaze imyaka hafi ya cumi Imana yoba igira yibuke aba nya mwaro mbere mbaye ndabakeza
Reka turindire ko uwo mugambi mwiza woja mu ngiro



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »





Les plus populaires
Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 5 %)

Burundi : De nouveaux tarifs de contrôle technique rejetés par le ministère de tutelle,(popularité : 5 %)

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout ,(popularité : 4 %)

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi ,(popularité : 4 %)

Ouverture solennelle des six marchés réhabilités en Mairie de Bujumbura,(popularité : 3 %)

EAC : Les procédures douanières et transitaires doivent être professionnalisées,(popularité : 3 %)

Comment assoir une justice fiscale au Burundi ? ,(popularité : 3 %)

Le Président du FIDA, Kanayo F. Nwanze visite le Burundi,(popularité : 3 %)

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !,(popularité : 2 %)

L’Olucome appelle les bailleurs à financer les projets de développement plutôt que les activités de l’Etat,(popularité : 2 %)