Attaque armée à Gihanga, un des assaillants tué


Une personne a été tuée au cours de cette nuit de dimanche à lundi sur la colline Buringa dans la commune Gihanga en province de Bubanza. C’était lors des échanges de tirs entre un groupe armé et les forces de l’ordre. L’un des assaillants a succombé sur le champ. Les autres se sont repliés vers la réserve naturelle de la Rukoko.



Par: Isanganiro , lundi 7 septembre 2015  à 13 : 02 : 05
a

A partir de 19h30 minutes de dimanche soir, des tirs nourris ont commencé à se faire entendre sur la colline Buringa en commune Gihanga tout près du marché. Les sources militaires indiquent qu’il s’agissait d’un groupe de malfaiteurs venus de la réserve naturelle de la Rukoko. Ils avaient l’intention de piller et de kidnapper les jeunes gens comme ils ont fait l’habitude de le faire depuis le début de cette année ; selon un officier militaire sur les lieux.

Les forces de l’ordre sont vite intervenues et ont tué l’un des agresseurs avant ces derniers ne puissent commettre leur forfait. Les autres se sont repliés vers la réserve naturelle de la Rukoko d’où ils étaient venus.

La victime, vêtue d’u jeans noir, un T-shirt rougeâtre, une longue veste imperméable tâche-tâche comme celle des militaires ; gisait encore ce lundi matin près du marché de Buringa. Son fusil de type kalachnikov et son téléphone portable ont été saisis.

Les forces de l’ordre ont aussi trouvé dans la poche de la victime des papiers indiquant qu’il serait le chef d’un groupe de 70 personnes.

L’un des élus collinaires contacté apprécie l’intervention rapide des militaires qui ont pu éviter le pire en repoussant ces hommes armés.

Il y a un mois ; une attaque similaire a été perpétrée dans la même localité au cours de laquelle cinq boutiques ont été systématiquement pillées et deux personnes kidnappées. Ces dernières ont été également contraintes à transporter le butin. L’une de ces deux victimes a regagné sa famille après deux semaines alors que l’autre porté disparu jusqu’aujourd’hui.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

435 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 70 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 8 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 7 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 4 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 4 %)

Bujumbura secoué par des grenades ce matin, un mort et une trentaine de blessés,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)

"INKARABWE", une menace à Bubanza,(popularité : 3 %)

Les USA alertent contre les menaces terroristes et attaques criminels au Burundi ,(popularité : 3 %)