Campagne de dépistage du diabète à Gitega


Le diabète n’est pas une maladie des personnes aisées comme certains le penseraient. L’APROPIDIA avertit que tout le monde est visé par ce fléau. Elle vient de lancer une campagne de dépistage à Gitega.



Par: Isanganiro , lundi 7 septembre 2015  à 21 : 18 : 58
a

L’Association de prévention et de prise en charge du diabète (APROPIDIA) a débuté ce lundi une campagne de dépistage du diabète en province de Gitega, qui doit s’étendre sur trois jours.

Selon madame Spès-Caritas Nsavyimana présidente de cette association, cette campagne est organisée 2 mois avant la célébration de la journée mondiale de lutte contre le diabète, c’est-à-dire le 14/11 de chaque année dans l’optique de savoir l’état de santé de la population dans la Province de Gitega.

La présidente de cette association dit l’objectif est de contrer la propagation de cette endémie qui frappe indistinctement les jeunes, les adultes et les vieux.

« Au cours de cette campagne, nous espérons connaître ceux qui sont déjà atteints afin de pouvoir les prendre en charge », indique-t-elle.

L’APROPIDIA à Gitega a déjà 300 personnes sous insuline et qui vivent sans complications car elles font le contrôle régulièrement. Il y a d’autres 150 jeunes de Gitega déjà atteints et qui reçoivent gratuitement l’insuline via une ONG australienne " Life for child".

Selon Jean-Pierre Niganza du ministère de la santé publique et de la lutte contre le SIDA, la collaboration avec cette association est bonne et dit que le gouvernement va l’aider à installer ces bureaux dans toutes les provinces car aujourd’hui, cette association a ses bureaux à Bujumbura, Gitega et Makamba.

Ce cadre du ministère ajoute qu’ils vont continuer la sensibilisation de la population pour un changement de comportement et pour qu’elle prenne part dans la lutte efficace contre ce fléau qui attaque indifféremment les riches et les pauvres.

Une patiente rencontrée sur place se dit satisfaite par les activités de cette association car pour elle, elle se disait déjà morte mais qu’actuellement, l’espoir renaît.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

152 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 7 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 3 %)

Une ignorance du ministre de la santé intrigue l’ABDDM ,(popularité : 3 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 3 %)

Musée Vivant , site intéressant au Burundi mais moins enrichi,(popularité : 3 %)

Bujumbura : La liste des Bashingantahe s’allonge,(popularité : 2 %)

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent,(popularité : 2 %)

UB : Peut -être vers la fin de la crise au sein des enseignants ,(popularité : 2 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 2 %)