Enfin une station du carburant à Mwaro


Une station d’Essence et Mazout a été ouvert au chef-lieu de la Province Mwaro. La population de cette province du centre du pays qui peinait pour avoir du carburant ainsi que les autorités se réjouissent de l’unique station qui a vu le jour.



Par: Isanganiro , mercredi 9 septembre 2015  à 11 : 28 : 58
a

Au paravant ; les habitants de Mwaro s’approvisionnaient en carburant à Bujumbura la capitale du Burundi.

Les commerçants mettaient de l’essence et mazout dans des bidons puis les acheminaient vers le Chef-lieu de Mwaro à l’aide des bus de transport en commun et dans des taxis communément appelés Bagdad .

Les autorités administratives de Mwaro déplorent le fait que le carburant était vendu illicitement à Mwaro et qu’il était conservé dans des maisons d’habitation. Ce qui pouvait provoquer des incendies. Dieu merci aucun incident ne s’était produit durant cette période ; ajoutent les mêmes autorités.

Pascal NZIRUBUSA un motard originaire de la commune Nyabihanga rencontré à la pompe nous a indiqué qu’il travaillait à perte. Les prix variaent de temps à autres car les vendeurs du carburant spéculaient sur les prix.
A ce motard d’ajouter qu’il a dit à Dieu aux pannes bêtes pour faute du carburant.

La province de Mwaro créée depuis 1998 venait de passer 17 ans sans station-service qui vend du carburant au chef-lieu de cette province. Sa population et ses autorités se réjouissent de l’unique station inaugurée vers la fin du mois d’Aout dernier.

Ils remercient le Pétrolier qui a ouvert cette première station-service dénommée BERACA. Ces derniers appellent et encouragent d’autres opérateurs économiques à investir à Mwaro.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

309 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation





Les plus populaires
Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques ,(popularité : 24 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 7 %)

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout,(popularité : 5 %)

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau ,(popularité : 4 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 4 %)

L’Onu reste au côté du Burundi ,(popularité : 3 %)

Burundi : Une banque accusée de « spolier les commerçants »,(popularité : 3 %)

La Banque centrale s’acquitte de ses responsabilités ? ,(popularité : 3 %)

Burundi : "A quel prix se vend le ciment burundais ?", s’interrogent les vendeurs,(popularité : 3 %)

Burundi : Les réformes économiques burundaises épatent les investisseurs ,(popularité : 3 %)