Formation fondamentale : Quel avenir ?


Alors que les premiers lauréats de l’Ecole fondamentale obtiennent leurs certificats avec l’année scolaire déjà en cours notamment chez certains privés, très peu d’informations filtrent à propos de leur avenir. Les parents s’inquiètent.



Par: Isanganiro , jeudi 10 septembre 2015  à 06 : 53 : 00
a

Avec la fin de l’année scolaire 2015-2016, on aura au Burundi la première promotion des lauréats de l’Ecole Fondamentale. Jusqu’à présent, très peu de gens savent comment et où ces jeunes lauréats seront orientés. Seront-ils orientés dans les mêmes sections que leurs camarades des 10èmes années du système existant ? Que deviendront les élèves des 10èmes années qui auront échoué et qui se verront rattraper par ces lauréats du Fondamental ?

Les parents d’élèves de mêmes que ces derniers voudraient un éclaircissement à toutes ces questions et bien d’autres pour s’y préparer en conséquence comme le disent certains parmi eux interrogés à Bururi et à Rumonge. Malheureusement pour eux, mêmes les autorités scolaires locales n’en savent pas grand-chose.

Un responsable d’une Ecole Fondamentale de la Commune Rumonge, s’exprimant sur l’orientation de ses futurs lauréats, répond qu’ils seront orientés suivant les cours dans lesquels ils auront bien réussi. Où et comment par rapport à l’orientation des élèves des 10èmes années du système existant, Rémy Ndayikengurukiye et Adrien Sabushimike respectivement Directeur Provincial de l’Enseignement à Bururi et à Rumonge disent qu’ils n’en savent rien.

Dans tous les cas, estiment les deux DPE, les parents et les élèves n’ont pas à s’inquiéter outre mesure car, selon lui, le ministère concerné se sera déjà penché à toutes ces questions et bien d’autres avant qu’elles n’entravent les enseignements.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

206 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent



a

Education : Cinq finalistes d’ITAB Karusi sous les verrous depuis le 10 Aout



a

Education : Un sac de ciment pour valider l’inscription d’un nouvel élève





Les plus populaires
Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 28 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 16 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 16 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 13 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 10 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 4 %)

SOS : Six millions de fbu pour sauver la vie d’Edgard,(popularité : 3 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 3 %)

Bujumbura : 11 employés de la Librairie Saint Paul en conflit avec la direction,(popularité : 3 %)

Des élèves du Lycée Bubanza suspendent leur formation,(popularité : 3 %)