Formation fondamentale : Quel avenir ?


Alors que les premiers lauréats de l’Ecole fondamentale obtiennent leurs certificats avec l’année scolaire déjà en cours notamment chez certains privés, très peu d’informations filtrent à propos de leur avenir. Les parents s’inquiètent.



Par: Isanganiro , jeudi 10 septembre 2015  à 06 : 53 : 00
a

Avec la fin de l’année scolaire 2015-2016, on aura au Burundi la première promotion des lauréats de l’Ecole Fondamentale. Jusqu’à présent, très peu de gens savent comment et où ces jeunes lauréats seront orientés. Seront-ils orientés dans les mêmes sections que leurs camarades des 10èmes années du système existant ? Que deviendront les élèves des 10èmes années qui auront échoué et qui se verront rattraper par ces lauréats du Fondamental ?

Les parents d’élèves de mêmes que ces derniers voudraient un éclaircissement à toutes ces questions et bien d’autres pour s’y préparer en conséquence comme le disent certains parmi eux interrogés à Bururi et à Rumonge. Malheureusement pour eux, mêmes les autorités scolaires locales n’en savent pas grand-chose.

Un responsable d’une Ecole Fondamentale de la Commune Rumonge, s’exprimant sur l’orientation de ses futurs lauréats, répond qu’ils seront orientés suivant les cours dans lesquels ils auront bien réussi. Où et comment par rapport à l’orientation des élèves des 10èmes années du système existant, Rémy Ndayikengurukiye et Adrien Sabushimike respectivement Directeur Provincial de l’Enseignement à Bururi et à Rumonge disent qu’ils n’en savent rien.

Dans tous les cas, estiment les deux DPE, les parents et les élèves n’ont pas à s’inquiéter outre mesure car, selon lui, le ministère concerné se sera déjà penché à toutes ces questions et bien d’autres avant qu’elles n’entravent les enseignements.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

230 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 15 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 5 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 5 %)

Célébration de la libération de Bob Rugurika à Bujumbura,(popularité : 5 %)

Muyinga : Les chrétiens doivent s’engager dans la politique,(popularité : 5 %)

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille,(popularité : 5 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 4 %)

MWARO : Les écoles à internat sont au point-mort à quelques jours de la rentrée scolaire,(popularité : 4 %)

Muyinga : Des activités visant la fidélisation des démobilisés du CNDD-FDD en cours ,(popularité : 4 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 4 %)