Un nouveau document de voyage dans la zone CEPGL bientôt en circulation


Pour se conformer à l’amendement du 26 juillet 2011 entre les pays membres de la CEPGL, la Police des Airs, des Frontières et des Etrangers, PAFE, annonce qu’un nouveau document CEPGL va bientôt être délivré.



Par: Isanganiro , jeudi 10 septembre 2015  à 21 : 48 : 18
a

« Autorisation spéciale de circulation, CEPGL », c’est le nom du nouveau document de voyage qui sera délivré aux citoyens burundais pour leur permettre de circuler dans les trois pays de la Communauté Economique de la région des Grands Lacs (Cepgl).

Il s’agit d’une carte numérique ce jeudi, a annoncé Jimmy Hatungimana, commissaire général de la PAFE.

Selon le commissaire général de la PAFE, la première carte sera délivrée le 15 septembre 2015 au prix de 10 dollars américains commun à tous les trois Etats membres, équivalent à environ 18.000FBU.

Elle aura une validité d’une année pour les ressortissants burundais et trois mois pour les étrangers établis sur le territoire burundais.

Jimmy Hatungimana indique qu’un étranger qui voudra voyager dans l’un des trois pays de la CEPGL avec la nouvelle carte a le droit d’y passer seulement un mois. « Passé ce délai, il y aura des sanctions qui seront prises », dit-il.

S’il s’agit d’un citoyen de l’un des pays de la CEPGL qui rentre, il pourra passer trois mois et revenir, il sera sanctionné une fois que ce délai est dépassé.

Le commissaire général de la PAFE indique également que la nouvelle carte va fonctionner parallèlement avec l’ancien document jusqu’à six mois après la délivrance de la première carte numérique, le temps de retirer l’ancien document.

Le Burundi est le dernier pays de la communauté CEPGL à utiliser la carte numérique. Le Rwanda a commencé à l’utiliser il y a deux ans, et la RD Congo il y a une année.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2304 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

Les acteurs politiques ont-ils besoin de la CVR ?,(popularité : 3 %)

La commune Giharo a un nouvel administrateur,(popularité : 3 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 3 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 3 %)

Lettres de noblesses envers Isanganiro,(popularité : 3 %)

La COSOME est aussi contre le projet de loi sur la presse,(popularité : 3 %)

Le budget de l’Etat 2013 devrait s’adapter au contexte actuel ,(popularité : 3 %)

Le Burundi favorable à l’envoi de ses soldats au nord du Mali ,(popularité : 3 %)

Des projets du Burundi de nature à mettre à mal les liens avec les USA ,(popularité : 3 %)