Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Exposition des produits du Kenya et du Burundi au terrain Tempête




Par: Isanganiro , vendredi 11 septembre 2015  à 13 : 29 : 09
a

Kabatesi Annick est une jeune artiste burundaise qui produit des habits traditionnels en écorce de ficus elle participe à l’exposition et s’attend à nouer de bonnes relations avec d’autres artistes et commerçants du Kenya elle vend ses produits et achète à son tour des produits venu du Kenya.

Kayitesi Annick va chercher de l’inspiration, observer les techniques des artistes du Kenya et profiter de leurs expériences. D’après elle, les medias du Burundi et du Kenya pourront faire connaitre ses produits. Elle s’attend également qu’à la fin de l’exposition elle reste avec des contacts qui pourront l’aider à être invité au Kenya, et de rencontrer des artistes d’autres pays d’Europe et ailleurs dans le monde. Annick en sait quelque chose car elle a déjà participé à l’exposition ‘magic travel kenya expo’ en 2013 à Nairobi.

Valentin Kavakure, un des organisateurs de cette exposition nous explique qu’à cette exposition, il y a 58 exposants dont 24 burundais. Des entreprises venus de partout au Burundi, Celles de télécommunications, de marketing, les universités privés, les agences de voyages, l’agri-business , le thé, le café…...

Valentin Kavakure est optimiste que les burundais vont venir à cette exposition. Selon lui, malgré la situation d’insécurité dans la capitale les habitants veulent la paix, s’amuser, se détendre et apprendre beaucoup de l’exposition.

D’après Valentin Kavakure les objectifs visés sont entre autre relancer les activités économiques au Burundi, nouer des partenariats entre les sociétés du Burundi et du Kenya, mais aussi que des investisseurs du Kenya viennent s’installer au Burundi et vice versa.

Il faut souligner que cette exposition a était initiée par le gouvernement du Kenya via sa chambre de commerce en partenariat avec celle du Burundi. La plupart des stands ont été sponsorisés par le gouvernement Kenyane. Les entrepreneurs qui ont participé à cette exposition ont eu des facilités au niveau des droits de douanes, ce qui fait penser que les produits vont être moins chers.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

424 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe



a

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout



a

Rumonge : aucun navire congolais n’a accosté au port commercial ce lundi



a

Des boissons brarudi à destination de la RDC saisies au port commercial de Rumonge





Les plus populaires
Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe ,(popularité : 19 %)

Le Burundi gifle 53 importateurs de carburant,(popularité : 14 %)

Les jérémiades des victimes du marché central ,(popularité : 13 %)

Rutana : Les cultivateurs de canne à sucre demandent l’augmentation du prix d’une tonne,(popularité : 13 %)

Office du Thé du Burundi lance une nouvelle ligne du thé vert,(popularité : 13 %)

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau,(popularité : 13 %)

Economie : "Le secteur minier doit être régulé",(popularité : 12 %)

Des conflits autour de la salubrité en Marie de Bujumbura ,(popularité : 12 %)

Grognes des abonnés de la Regideso à Buyenzi,(popularité : 12 %)

L’OBR bat son record dans la collecte des recettes en mars 2015 ,(popularité : 12 %)