Les finances communales au rouge en province Rumonge


La situation financière est à son niveau critique dans les cinq communes de la nouvelle province de Rumonge. Des dettes envers l’INSS et la Mutuelle de la fonction publique se remarquent presque partout, une situation qui doit changer selon le gouverneur de Rumonge.



Par: Isanganiro , samedi 12 septembre 2015  à 18 : 48 : 30
a

Tous les anciens administrateurs communaux de la nouvelle province de Rumonge ont procédé aux remises et reprises au courant de cette semaine qui touche à sa fin. A une exception près, tous les autres administrateurs sont nouveaux. Seul Joachim Manirakiza a en effet été reconduit à la tête de la commune Bugarama parmi les cinq administrateurs de Rumonge, exercice 2010-2015. Partout dans ces cinq communes, la comptabilité est au rouge mais à des niveaux différents.

Lors des cérémonies de remise et reprise à la tête de la commune Rumonge ce vendredi 11sept.-15, cette commune doit aux personnes et institutions tierces plus de 203 millions de francs burundais. A cette datte, les employés de la commune n’avaient pas encore perçu leurs salaires du mois d’août 2015. Gérard Ndikumana, administrateur sortant, a dit que c’est la nouvelle équipe qui s’en chargera sans donner plus de précisions sur ce retard.

En somme, la commune Rumonge, qui n’a donné aucun rapport financier ces six derniers mois, se distingue des quatre autres communes de la province Rumonge par sa plus mauvaise gouvernance comme l’a précisé Juvénal Bigirimana, gouverneur de Rumonge, dans son discours de circonstance.

Contrairement à ce qui se disait que la province Bururi dépendait financièrement de la commune Rumonge, ces sont les natifs de Rumonge qui se sont succédé à la tête de cette commune qui sont à l’origine de cette situation financière critique selon le gouverneur de Rumonge.

Selon Anatolie Dusabe, inspectrice des finances communales en province Rumonge, la situation financière va encore mieux à Muhuta et à Buyengero. Mais les nouveaux dirigeants doivent redoubler d’effort pour améliorer la situation financière de leurs communes respectives.

Et au Gouverneur de Rumonge de conclure qu’il ne tolérera pas une de ses communes qui se classera dernière dans le classement que le ministre de l’intérieur sortira désormais tous les trois mois.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

311 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 13 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 9 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 5 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 5 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Des voix s’élèvent contre Richard Sezibera au dialogue inter-burundais ,(popularité : 4 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 3 %)

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul,(popularité : 3 %)

Bujumbura : Que devient le prochain round d’Arusha ?,(popularité : 3 %)

Le torchon brûle entre militants du CNDD-FDD en Commune de Muyinga,(popularité : 3 %)