Le nouveau gouverneur de Gitega prend ses fonctions




Par: Isanganiro , samedi 12 septembre 2015  à 20 : 15 : 29
a

La construction du bâtiment qui va abriter le Sénat et le Parlement dans la province de Gitega selon la promesse faite par le président de la République, le projet de pavage des routes reliant les quartiers de la ville de Gitega un projet qui tien trop à cœur les habitants de cette 2e ville du pays, tels sont les grands chantiers qu’a hérité le nouveau gouverneur de la province de Gitega, Venant Manirambona, lors des cérémonies d’investiture ce vendredi.

Ces cérémonies étaient rehaussées par la présence du ministre de la santé publique et de la lutte contre le Sida Josiane Nijimbere. Dans son discours de circonstance, elle a demandé au nouveau gouverneur de laisser de côté la casquette politique car la population qu’il est appelé à gouverner est issue de plusieurs parties politiques. « Tu dois être au milieu pour répondre aux doléances de de la population », a-t-elle dit.

Elle lui a demandé d’être toujours prudent car tous ceux qui viendront à lui ne seront pas toujours animés d’une bonne intention. « Il y en a qui viendront pour lui tendre des pièges »,l’a-t-elle mis en garde.

Le nouveau gouverneur Monsieur Venant Manirambona a bien accueilli ces conseils et dit qu’il va s’atteler aux chantiers lui laisser par son prédécesseur et promet de faire de Gitega la grande ville.

Le nouveau gouverneur de Gitega est originaire de la commune Itaba dont il est président du conseil communal. Il entre en fonction au moment où la commune de Giheta n’a pas encore eu d’administrateur, l’un des défis qui l’attendent.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

718 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le parti CNL déplore l’intolérance politique qui perturbe ses activités



a

Burundi : Les partis politiques demandent l’inclusion au sein des CEPI



a

Burundi : Le parti CNDD va participer aux élections sous des conditions



a

Burundi : Intolérance politique à Rweza, les habitants craignent la vengeance



a

Burundi : le 1er vice-président de la République appelle la presse à accompagner le processus électoral



a

Burundi : Le CNARED, tend-t-il la main à Gitega ?



a

Rumonge : Une permanence du Cnl vandalisée



a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique





Les plus populaires
Burundi : le parti CNL déplore l’intolérance politique qui perturbe ses activités,(popularité : 49 %)

Cossan Kabura : La réunification des ailes du PALIPEHUTU reste possible,(popularité : 26 %)

Burundi : Les partis politiques demandent l’inclusion au sein des CEPI,(popularité : 21 %)

Politique : L’Eglise catholique contre la contribution forcée aux élections,(popularité : 16 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 16 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 16 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 15 %)

Burundi : Le parti cndd-fdd accuse Agathon Rwasa d’entretenir un groupe criminel ,(popularité : 15 %)

Vers la restriction des libertés publiques ,(popularité : 14 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 14 %)