Muyinga/Les chefs de collines en début de mandat n’ont plus le droit de percevoir des taxes




Par: Isanganiro , mardi 15 septembre 2015  à 11 : 18 : 37
a

Lundi 14septembre, les chefs de collines nouvellement élus ont participé à la première réunion avec l’administrateur de la commune. Une réunion prise comme une séance de remise et reprise avec les anciens chefs collinaires, a-t-on constaté sur place.

Surprise pour les élus collinaires, ils n’ont plus le droit de percevoir des taxes, on vient de diluer nos pouvoirs, s’indignent-ils. On ne peut pas gouverner sans quittance, outils de dissuasion, disent-ils.

La loi doit être appliquée, seuls les percepteurs de taxes auront désormais les quittances, précision de Jumaine Badende, conseiller du Gouverneur de la province Muyinga en matière économique.

Les chefs de colline ont pour mission principale la préservation de la sécurité et l’animation du
développement, indique-t-il.

Dans les séances de remise et reprise, les conseils sur la manière de diriger une colline sont échangés, pas de dossier transmis au successeur !




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

259 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Raphael RWASA   ce  mardi 15 septembre 2015   à 13 : 03 : 37

Bonjour,
Je suis tout à fait d’accord avec ce système. Si les collinaires s’indignent, on peut sous-entendre quelque chose.... Mais, qu’un système fiable de perception des taxes soit mis en place cela dans le but de ne pas mélanger des résponsabilités. Toutefois, le(s) chef(s) de(s) colline(s), me dis-je, peut/peuvent avoir le plein droit de corriger les fauteurs de troubles (justement pour appliquer sa légitmité) en leur renvoyant chez les percepteurs des taxes avec un montant jugé raisonnable par le(s) chef(s)comme ça, la complexe de ne pas pouvoir gouverner sans perception des taxes serait levée. C’est bien facile de contrôler les finances quand on a un département dédié à cette fin.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 18 %)

Affaire Bamvuginyumvira : Le pouvoir devrait privilégier le débat ,(popularité : 2 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 2 %)

La CSTB en contradiction avec les lois en vigueur au Burundi,(popularité : 2 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 2 %)

La politique de décentralisation reste lacunaire selon le Senat ,(popularité : 2 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 2 %)

La chambre basse du parlement a-t-elle été convaincue ?,(popularité : 2 %)

Les œuvres du cinquantenaire ou des sept ans du pouvoir CNDD FDD ? ,(popularité : 2 %)

Le sénat approuve 7 gouverneurs dont un journaliste de la radio Isanganiro,(popularité : 1 %)