Vers la dissolution de certains partis politiques




Par: Isanganiro , mercredi 16 septembre 2015  à 16 : 25 : 00
a

Le ministre de l’intérieur et de la formation patriotique annonce qu’une procédure est en cours pour radier certains partis politique qui ne sont plus sur terrain. Pascal Barandagiye a annoncé cette mesure lors de la rencontre avec les présidents et autres représentants des partis politiques de ce mercredi réunis au sein du forum des partis politiques.

Deux raisons sont avancées par le ministre de l’intérieur pour cette décision : premièrement, ces partis politiques n’ont pas participé aux élections, deuxièmement, ils ne répondent plus présents aux différentes réunions.

La réunion de ce mercredi a vu la participation de 20 partis politiques sur 43 inscrits. Ceux qui étaient présents sont le MSP, Inkinzo, Sangwe PADER , PRP, PMP, ADR, RADDES, Kaze FDD, NADEBU, PML Abanyamwete, RADEBU, FNL iragi rya Gahutu, UPRONA, PAJUDE, PL, PIEBU, PALIPE Agakiza, APDR, FROLINA, CNDD-FDD et les FNL.

Tite Bucumi, président du MSP Inkinzo a réclamé la rigueur dans l’application de cette mesure. Il a accusé ce ministère de parler des mesures qui finissent par tomber en désuétude.

Il a rappelé que le même Ministère avait initié l’année passée cette procédure. « Elle s’est soldée par un non-événement », a-t- il souligné.

Mais, pour Hugo Haramategeko, président du parti NADEBU, le ministère de l’intérieur doit être rassembleur et ne pas se précipiter à dissoudre certains partis.

Apollinaire NZORONKA qui a représenté le parti ADR réclame un dialogue social pour comprendre plutôt les problèmes des uns et des autres.

Le ministre de l’intérieur et de la formation patriotique a insisté sur deux parmi les attentes de ce forum des représentants des partis politiques. D’abord, Pascal Barandagiye leur demande de s’impliquer pour la restauration de la paix et de la sécurité dans le pays et surtout dans différent quartiers de la mairie de Bujumbura. Ensuite, il souhaite qu’ils œuvrent pour le développement du pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1234 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par gcosnwBiK   ce  vendredi 6 janvier 2017   à 20 : 19 : 44

Pi8V9x utteeqhqcvuy, [url=http://uikxaszxyopp.com/]uikxaszxyopp[/url], [link=http://pbrkrvrkhvca.com/]pbrkrvrkhvca[/link], http://xcqqvrtmdejs.com/



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 10 %)

Des travaux d’exhumation des restes du dernier roi du Burundi lancés ce mardi à Gitega,(popularité : 4 %)

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation",(popularité : 3 %)

Statut de l’opposition politique, un mal pour la démocratie au Burundi ,(popularité : 3 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 3 %)

La décentralisation toujours problématique en Mairie de Bujumbura,(popularité : 3 %)

Les étudiants membres de l’ADC interpellent le CNDD-FDD à plus de patriotisme,(popularité : 3 %)

Le forum permanent de dialogue politique, une succursale du parti CNDD FDD selon l’Uprona,(popularité : 3 %)

L’ Uprona de la réhabilitation réclame un sursaut patriotique ,(popularité : 3 %)

Sous pression, le Gouvernement pourrait supprimer des taxes sur des denrées alimentaires,(popularité : 3 %)