Vers la dissolution de certains partis politiques




Par: Isanganiro , mercredi 16 septembre 2015  à 16 : 25 : 00
a

Le ministre de l’intérieur et de la formation patriotique annonce qu’une procédure est en cours pour radier certains partis politique qui ne sont plus sur terrain. Pascal Barandagiye a annoncé cette mesure lors de la rencontre avec les présidents et autres représentants des partis politiques de ce mercredi réunis au sein du forum des partis politiques.

Deux raisons sont avancées par le ministre de l’intérieur pour cette décision : premièrement, ces partis politiques n’ont pas participé aux élections, deuxièmement, ils ne répondent plus présents aux différentes réunions.

La réunion de ce mercredi a vu la participation de 20 partis politiques sur 43 inscrits. Ceux qui étaient présents sont le MSP, Inkinzo, Sangwe PADER , PRP, PMP, ADR, RADDES, Kaze FDD, NADEBU, PML Abanyamwete, RADEBU, FNL iragi rya Gahutu, UPRONA, PAJUDE, PL, PIEBU, PALIPE Agakiza, APDR, FROLINA, CNDD-FDD et les FNL.

Tite Bucumi, président du MSP Inkinzo a réclamé la rigueur dans l’application de cette mesure. Il a accusé ce ministère de parler des mesures qui finissent par tomber en désuétude.

Il a rappelé que le même Ministère avait initié l’année passée cette procédure. « Elle s’est soldée par un non-événement », a-t- il souligné.

Mais, pour Hugo Haramategeko, président du parti NADEBU, le ministère de l’intérieur doit être rassembleur et ne pas se précipiter à dissoudre certains partis.

Apollinaire NZORONKA qui a représenté le parti ADR réclame un dialogue social pour comprendre plutôt les problèmes des uns et des autres.

Le ministre de l’intérieur et de la formation patriotique a insisté sur deux parmi les attentes de ce forum des représentants des partis politiques. D’abord, Pascal Barandagiye leur demande de s’impliquer pour la restauration de la paix et de la sécurité dans le pays et surtout dans différent quartiers de la mairie de Bujumbura. Ensuite, il souhaite qu’ils œuvrent pour le développement du pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1218 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par gcosnwBiK   ce  vendredi 6 janvier 2017   à 20 : 19 : 44

Pi8V9x utteeqhqcvuy, [url=http://uikxaszxyopp.com/]uikxaszxyopp[/url], [link=http://pbrkrvrkhvca.com/]pbrkrvrkhvca[/link], http://xcqqvrtmdejs.com/



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Muyinga : Deux administratifs déchus pour incompétence ,(popularité : 6 %)

QPN : Les élections présidentielles se sont déroulées « dans le calme et dans la transparence »,(popularité : 6 %)

Le gouvernement burundais s’exprime sur les questions de sécurité devant les diplomates,(popularité : 6 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 6 %)

Agathon Rwasa interdit d’accéder au lieu d’accueil par la police ,(popularité : 6 %)

Médias : Le CNC suspend pour six mois les radios internationales : BBC et VOA,(popularité : 5 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 5 %)

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 5 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 5 %)

L’Uprona sous le coup de divisions,(popularité : 5 %)