Le chef de la zone kibago tué dans la nuit de ce mardi


Le chef de zone Kibago de la commune Kibago en province Makamba a été tué mardi soir, aux environs de 19h00.



Par: Isanganiro , mercredi 16 septembre 2015  à 14 : 45 : 09
a

Joseph BIGIRIMANA était à son domicile lorsque des hommes armés ont fait irruption dans sa maison et lui ont tiré à bout portant 10 balles. Selon les sources sur place ; ces meurtriers non identifiés se sont volatilisés dans la nature

La police procède en ce moment à des arrestations ; six jeunes accusés d’être membres des mouvements armés ,ont été déjà appréhendés.

Les mêmes sources précisent que par ailleurs la police s’apprend à des jeunes ces derniers jours ; les accusant de rentrer des formations militaires avec l’intention d’attaquer le pays.

Dans cette meme province de Makamba l’on signale également 3 jeunes arrêtés en commune Kayogoro . Ces derniers sont aussi accusés d’appartenir dans des mouvements armés.

Les sources policières indiquent qu’ils pourraient être relâchés si les enquêtes ne prouvent aucune preuve à leur charge.

Des fuites massives des jeunes vers la TANZANIE sont également signalées dans cette province du sud du pays ; fuyant les fouilles policières opérées au quotidien.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

390 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 44 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 36 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 5 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 5 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 3 %)

BNUB : Un autre officier de sécurité renvoyé par le Gouvernement ,(popularité : 2 %)

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika,(popularité : 2 %)

Qui pourrait revendiquer cette attaque ? ,(popularité : 2 %)

Acculés à fuire à cause probablement des imbonerakure ,(popularité : 2 %)