Gitega : Les écoles publiques à internat en difficultés à la veille de la rentrée scolaire




Par: Isanganiro , samedi 19 septembre 2015  à 21 : 19 : 00
a

Comme on peut le constater aux différents lycées se trouvant dans la ville de Gitega, beaucoup d’élèves qui ont terminé la 6e et la10e année affluent pour voir si les listes d’orientations sont déjà affichées. A deux jours de la rentrée scolaires, ces listes n’étaient pas encore disponibles et ces élèves se demandent s’ils vont commencer les cours avec les autres lundi ou pas.

Selon sœur Rosalie Ngendakumana, directrice du Lycée Regina Pacis de Mushasha, ces listes d’orientations ont tardé à leur parvenir, mais elle reste confiante que ça ne va pas aller jusqu’à lundi car à ce lycée tout comme dans d’autres écoles, ils n’ont pas encore eu les nouveaux élèves pour les classes de 7e et 10e.

Cette situation inquiète aussi les parents qui disent que leurs enfants seront victimes de tout ce retard enregistré mais aussi qu’ils n’auront pas le temps de faire des recours éventuels.

D’autres problèmes constatés à la veille de cette rentrée scolaire sont le manque de livres pour les écoles fondamentales surtout pour la 9e année, en plus du programme qui n’est pas encore disponible.

Certains directeurs disent qu’ils attendent les livres que le ministère de l’éducation avait commandés à la BPS. Pour ce qui est du contenu du programme, ces directeurs pensent que les professeurs qu’ils ont envoyés en formation rentreraient avec ces programmes, chacun pour le cours qu’il enseigne.

Au niveau des stocks pour les écoles à régime d’internat, les directeurs disent qu’ils ont déjà passé la commande des vivres auprès de leurs fournisseurs, mais que ces derniers devront attendre les subsides de l’État pour être payés. Certaines écoles ont encore même des dettes de l’année passée envers leurs fournisseurs.

A ce propos, les fournisseurs disent qu’ils n’ont pas de choix et qu’ils doivent continuer à ravitailler ces écoles en attendant qu’ils soient payés même si cela les obligent à demander des crédits dans des banques.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

294 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 36 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 17 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 10 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 3 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 3 %)

UB : Peut -être vers la fin de la crise au sein des enseignants ,(popularité : 3 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 2 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 2 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 2 %)