Rentrée scolaire timide




Par: Isanganiro , lundi 21 septembre 2015  à 13 : 46 : 56
a

Les écoles publiques ont ouvert leurs portes ce lundi 21 septembre pour la rentrée scolaire 2015-2016. Là où nous sommes passés, aux lycées municipaux de Nyakabiga, Bwiza et Buyenzi de la commune urbaine de Mukaza, les élèves se sont présentés mais ils n’ont pas étudié.

Vers 10h, au Lycée municipal de Nyakabiga, les classes étaient vides et les élèves rentraient à la maison. L’ambiance était la même au lycée municipal de Buyenzi. Les salles de classe visitées n’étaient même pas balayées.

Les écoliers rencontrés disent qu’ils sont justes venus voir s’ils sont réellement inscrits, mais qu’ils n’allaient pas rester à l’école alors les professeurs ne se sont pas là. Au Lycée Municipal Bwiza, la directrice de cette école Jacqueline NDIMURUKUNDO a indiqué que les écoliers n’ont pas étudié car des professeurs de l’école fondamentale sont toujours en formation. Elle précise aussi que le manque de livres pose un réel problème en ce début d’année scolaire.

A cette école, seules les classes de 10è et le cycle supérieur ont débuté les cours normalement.

Interrogée sur la qualité d’une formation de trois jours des professeurs de l’école fondamentale, elle reconnait que c’est peu de jours pour espérer des résultats palpables.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

229 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises



a

Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive



a

Bujumbura : grogne des taxi-vélos membres de la Sotavebu



a

Bujumbura : introduction d’un nouveau cahier de ménage



a

Karusi : une mère et ses trois enfants accueillis au bureau du CDFC



a

L’Aïd el-Fitr : les leaders appellent à l’unité des musulmans à l’approche des élections de 2020





Les plus populaires
Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 36 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 20 %)

Muyinga : halte à la démographie galopante,(popularité : 15 %)

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises,(popularité : 14 %)

L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 13 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 12 %)

34 % pour entrer au secondaire, le CONAPES s’inquiète ,(popularité : 12 %)

Burundi : Journée mondiale de la population, une croissance démographique alarmante,(popularité : 8 %)

Les rescapés des massacres de Rukarama n’accèdent pas aux tombes des leurs ,(popularité : 8 %)

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?,(popularité : 8 %)