Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Les taxis motards BAJAJ sont mécontent de la mesure de fermer à 19hoo




Par: Isanganiro , lundi 21 septembre 2015  à 17 : 15 : 17
a

Les conducteurs des motos tricycles appelés BAJAJ se lamentent contre la mesure prise par la police qui leur interdit à travailler au-delà de dix-neuf heures.

Cette décision a été prise par la police de sécurité routière. Le motif de cette dernière est que ce seraient les motos BAJAJ qui déplaceraient les gens qui attaquent les positions des polices dans la soirée.

Cette mesure aura de graves conséquences sur la vie des familles qui exercent ce métier comme l’affirment les motards.

Selon eux, c’est à partir de dix heures que le gros de leur travail se fait après que les taxis vélos et les autres motos sont déjà rentrés.

Le travail des taxis motos appelés communément BAJAJ a été affecté par cette crise que traverse le pays, affirment les motards.

« Avant les manifestations le versement était de vingt-cinq milles franc bu par jour mais après les manifestations ce montant a été revue à la baisse et a été fixé à vingt mille franc bu », affirme l’un des conducteurs qui a voulu garder son anonymat.

Que deviendra ce travail après cette mesure ? S’interrogent les gens qui exercent ce métier.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

219 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises





Les plus populaires
Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 16 %)

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises,(popularité : 15 %)

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt,(popularité : 14 %)

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 14 %)

La toux, pas un seul signe de la tuberculose ,(popularité : 14 %)

Infirmiers sans Frontières va bientôt traire le soja,(popularité : 13 %)

Burundi : Les chiffres des personnes vivant avec handicap mental vont augmentant,(popularité : 13 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 13 %)

Santé : Le virus d’Ebola approche dangereusement le Burundi ,(popularité : 12 %)

Société : Anniversaire de la Radio Isanganiro, un ouf de soulagement aux familles de Cashi,(popularité : 12 %)