Manque criant d’enseignants à Mwaro.


Plus de 700 enseignants manquent pour les écoles tant primaires que secondaires de la province Mwaro qui ont débuté l’Année Scolaire 2015-2016 ce lundi comme dans tout le pays. D, autres problèmes concernent le manque de matériel comme les bancs pupitres et les livres.



Par: Isanganiro , mercredi 23 septembre 2015  à 17 : 13 : 08
a

Selon le Directeur provincial de l’enseignement à Mwaro Salathiel NTAKAMURENGA, cette province manque 253 enseignants au Primaire. Cela est aggravé par le fait que 3 ans viennent de se passer sans que l’Etat engage de nouvelles unités pour ce palier.

Or, il y a des écoles nouvellement créées â savoir NGORORE (Commune NDAVA),NYARUBAYI(NYABIHANGA),MURAMBI, NAMANDE ,et NYAGASHANGA (Commune RUSAKA).Au Secondaire il manque 277 nouveaux enseignants.

Pour le palier de l’école Fondamentale appelé aussi cycle 4, il manque 175enseignants.Le DPE en province Mwaro demande à l’Etat d’accorder le plus rapidement possible la permission d’engager de nouvelles unités car le système de vacatariat n’est plus accepté.

Un autre problème est celui des bancs pupitres. Il en manque au moins 3000 bancs à raison de 500 par commune. Les livres manquent aussi pour la 9è Fondamentale. Il dit que le ministère de tutelle leur a donné des flashs contenant des programmes et la matière des cours .

Or, leur production est difficile car elle demande beaucoup de moyens. Aussi, plusieurs écoles n’ont pas de courant électrique. Ces élèves ne paient pas de minerval. Le DPE Mwaro dit aussi que plusieurs salles de classes ont été construites mais ne sont pas pavées et n’ont ni portes, ni fenêtres, ou tableaux.

Quant aux 5 écoles à internat qui se trouvent dans cette province, elles ont des matelas usés. Elles ont aussi un problème de vivres car les subsides de Juillet dernier ne sont pas encore octroyés. Les responsables de ces écoles préfèrent s’endetter chez des commerçants. Il signale aussi un manque de bois de chauffage suite à la rareté des boisements.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

306 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

L’Union Européenne déçue par la nouvelle loi sur la presse ,(popularité : 4 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 3 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 3 %)

Pas de poches de sang à travers le pays,(popularité : 3 %)

Tollé autour d’un probable détournement de plus de 12 millions de Fbu ,(popularité : 3 %)

Village Health Works veut construire un pavillon pour la santé de la mère au Burundi ,(popularité : 3 %)