Muhuta : Encore des crépitements d’armes


Des coups de feu ont réveillé les habitants de Sakonga, zone Rutongo de la commune Muhuta en province Rumonge ce mercredi matin. Une embuscade tendue par des bandits armés a coûté la vie à une personne ainsi que de l’argent volé selon la police et l’administration locale.



Par: Isanganiro , jeudi 24 septembre 2015  à 06 : 33 : 41
a

Selon OPC1 Donatien Manirakiza, commissaire provincial de police à Rumonge, trois hommes armés d’un fusil de type kalachnikov en tenues civile ont tendu une embuscade sur la colline Sakonga en commune Muhuta, c’était vers 4h du matin de ce mercredi 23 septembre 2015. Trois personnes qui rendaient visite à leurs parentés de Ruteme en commune Bugarama ont été les premières à tomber dans cette embuscade selon la police à Rumonge.

Diomède Ndimurugohe, Administrateur communal de Muhuta, confirme les faits. Selon lui, ces malfaiteurs ont cru à des commerçants de vaches qui se rendaient soit à Mayuyu soit à Rwibaga s’approvisionner en bêtes. 85000fbu ont été volés à ces passants, une somme jugée minime pour des commerçants de vaches. C’est alors que ces bandits ont tiré sur eux, tuant sur le champ un des trois passants. Citant les rescapés, l’administrateur de Muhuta dit que ces bandits se sont repliés vers la commune voisine de Mukike. Jusqu’à présent, il n’y a pas eu d’arrestations.

En juin dernier, 5présumés bandits avaient été abattus lors des combats qui les avaient opposés aux forces de l’ordre positionnées à Gitaza. Au mois d’août dernier, 2 autres présumés bandits capturés vivants ont été lynchés par la population, les forces de l’ordre n’ayant pas été à mesure de contenir la colère de cette population.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

648 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 100 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 15 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 5 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 4 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 3 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 3 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Le début de l’année devrait être prometteur,(popularité : 3 %)