La commune Mutimbuzi sans organes dirigeants


Ca fait déjà deux semaines que la commune de Mutimbuzi de la province de Bujumbura n’a pas des organes dirigeants. Il s’agit de l’administrateur et le président du conseil communal, au moment où ces derniers ont été élus. La raison avancée par le représentant du parti CNDD-FDD au niveau cummunal est que ces derniers ont été élus en violation de la loi.



Par: Isanganiro , jeudi 24 septembre 2015  à 09 : 26 : 14
a

Selon le Représentant du parti CNDD-FDD en commune Mutimbuzi , les deux personnes élues à la place de l’Administrateur et à celle du Président du conseil communal ; ne sont pas les vrais candidats que le CNDD-FDD met en avant.

Siméon BUTOYI explique que ceux-là qui ont été élus ont corrompu les conseillers communaux ; achat des consciences, raison pour laquelle le parti CNDD-FDD au niveau communal ne peut pas cautionner cela a-t-il ajouté.

Les accusés nient cette allégation.

Phocas BAKAZA élu Président du conseil communal de Mutimbuzi et Mechac SIBOMANA élu au poste d’Administrateur indiquent qu’ils ont été élus officiellement, que la raison de les empêcher à accéder aux postes ne serait qu’un secret de polichinelle.

Au moment où la population de Mutimbuzi réclame les nouveaux organes dirigeants de leur commune, les élus contestés tranquillisent.

Phocas BAKAZA et Mechac SIBOMANA indiquent que cette question est dans les mains des hautes autorités pour analyse, que la solution pourrait être portée à leur connaissance dans le futur proche.

Deux communes sur 119 du pays à savoir Mutimbuzi dans la province de Bujumbura et Giheta dans la province de Gitega n’ont pas jusqu’aujourd’hui d’administrateurs suite au conflit de leadership au sein du parti CNDD-FDD au niveau des communes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2395 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 76 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 6 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 4 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 4 %)

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !,(popularité : 4 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 3 %)

La société civile peint au noir le bilan politico-économique du Burundi ,(popularité : 3 %)

Un bâtiment demandé par le Burundi en mémoire des bonnes relations sino-burundaises ,(popularité : 3 %)

Politique : Violence à Kayogoro , Tolérance à Bururi ,(popularité : 3 %)

Kayanza : les politiciens se réunissent pour 2015, entente précaire ,(popularité : 3 %)