La commune Mutimbuzi sans organes dirigeants


Ca fait déjà deux semaines que la commune de Mutimbuzi de la province de Bujumbura n’a pas des organes dirigeants. Il s’agit de l’administrateur et le président du conseil communal, au moment où ces derniers ont été élus. La raison avancée par le représentant du parti CNDD-FDD au niveau cummunal est que ces derniers ont été élus en violation de la loi.



Par: Isanganiro , jeudi 24 septembre 2015  à 09 : 26 : 14
a

Selon le Représentant du parti CNDD-FDD en commune Mutimbuzi , les deux personnes élues à la place de l’Administrateur et à celle du Président du conseil communal ; ne sont pas les vrais candidats que le CNDD-FDD met en avant.

Siméon BUTOYI explique que ceux-là qui ont été élus ont corrompu les conseillers communaux ; achat des consciences, raison pour laquelle le parti CNDD-FDD au niveau communal ne peut pas cautionner cela a-t-il ajouté.

Les accusés nient cette allégation.

Phocas BAKAZA élu Président du conseil communal de Mutimbuzi et Mechac SIBOMANA élu au poste d’Administrateur indiquent qu’ils ont été élus officiellement, que la raison de les empêcher à accéder aux postes ne serait qu’un secret de polichinelle.

Au moment où la population de Mutimbuzi réclame les nouveaux organes dirigeants de leur commune, les élus contestés tranquillisent.

Phocas BAKAZA et Mechac SIBOMANA indiquent que cette question est dans les mains des hautes autorités pour analyse, que la solution pourrait être portée à leur connaissance dans le futur proche.

Deux communes sur 119 du pays à savoir Mutimbuzi dans la province de Bujumbura et Giheta dans la province de Gitega n’ont pas jusqu’aujourd’hui d’administrateurs suite au conflit de leadership au sein du parti CNDD-FDD au niveau des communes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2400 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 22 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)

La politique de décentralisation reste lacunaire selon le Senat ,(popularité : 2 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 2 %)

La chambre basse du parlement a-t-elle été convaincue ?,(popularité : 2 %)

Les œuvres du cinquantenaire ou des sept ans du pouvoir CNDD FDD ? ,(popularité : 2 %)

Le sénat approuve 7 gouverneurs dont un journaliste de la radio Isanganiro,(popularité : 2 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 2 %)

Vol direct Bujumbura-Johannesburg de nature à rapprocher les deux peuples ,(popularité : 2 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)